Browsing Tag

Zara

2014_04_style_zara3
Actu mode, STYLE

Let the sunshine in !

Coup de coeur pour le dernier look book Zara !
Blanc et jaune paille de rigueur pour ces prochaines journées de météo estivale !

2014_04_style_zara1

2014_04_style_zara2

J’aime l’allure désuète des robes ajourées monacales, du blouson jaune sixties et l’esprit rétro qui règne sur toutes les silhouettes. A associer avec un panier en osier, une paire d’espadrilles ou de Birkenstock (elles reviennent ?), quelques bijoux minimalistes et une citronnade… La belle vie quoi !

Retrouvez mes sélections Printemps Eté 2014 sur Pinterest

zara clutch black python_motsdemode
Humeur de mode, Mode Automne Hiver 2012, Trending

Inspiration : Pochette

Sachez le : je collectionne les sacs en papier, et les pochettes. Toutes les formes, toutes les couleurs, toutes les matières. J’adore les sacs, mais la pochette reste mon accessoire préféré, quasi un best de mon placard, un parfait accessoire, un compagnon de route…
Ce que j’aime dans son usage, c’est qu’elle est toute indiquée pour n’importe quelle circonstance du jour ou de la nuit : réunion de travail, rendez-vous amoureux, soirées entre copines, diner au resto, week end au bord de l’eau, mini pochettes dans maxi sac, maxi pochette pour iPad et mon attirail boulot… J’aime celle ci car elle s’apparente à un bijou de poignet, et son allure super chic me donne envie de la porter avec un blazer et un jean sur des talons de 12…
Et vous, pochette or not pochette ?

Humeur de mode, Straight to the Point

Quelques lignes…

 

 

Alors cette nouvelle version, elle vous plait ? Retour à plus de simplicité et aux lignes épurées sur les tons gris et charbon. Après quelques mois de travail, voici la nouvelle version du blog. La 4eme en plus de 4 ans.

Je regrette de ne pas pouvoir me consacrer plus à ce blog ces temps ci, mais depuis la rentrée, je suis bien occupée (pas tant par mes nouvelles résolutions que par mon job).

Continue Reading

Actu mode, Humeur de mode

Ou il est question de derbies et de talons de 12

derbies zara-motsdemode
Derbies Zara 2010. Image : motsdemode

Ah lala, j’ai une théorie sur les chaussures sans talons : c’est drôlement confortable, facile à porter pour trotter all day, mais le problème, c’est qu’elles n’ont pas de talons justement.
Et comme vous le savez toutes et tous (on parle d’un sujet universel majeur là) le talon ça fait la jambe élancée, le pas élégant, la démarche assurée (!) et féminine, bref, c’est plus sexy et les mecs préfèrent (il y a des garçons dans la salle).

Donc hier matin, j’étais en talons (petit le talon, mais talon quand même).
Et à 15h, j’étais à plat. Rien à faire le talon je le kiffe, mais j’ai l’impression – c’est tout de même malheureux – que je ne m’y ferai jamais (enfin pas moi, mais mes pieds eux ils militent contre).

Bref, hier soir, pour aller à la soirée Sarenza (ils lancent une section Hot pour les chaussures plus modasses que moi tu meurs), j’étais donc à plat sur le bitume… Et je dois dire que j’étais bien dans mes derbies, entourée de Patricia Blanchet et autres Vicini Zenon… Suis crédible là ?

Quelqu’un sait il dans l’assistance ou je peux trouver des talons de 12 qui ne feront pas souffrir mes petits pieds plats (me répondez pas Louboutin, sinon mon banquier va lancer un WANTED sur moi, merci) ???

Fetiche silhouette

Craquages latins

zara1

Zara joue la carte color blocked à mort cette saison, non ? Mais démontre avec ce dernier look book que l’on peut passer au travers des mailles du filet de la maxi couleur affichée sur tous les tons…

Hormis cette jeune femme incroyablement retouchée et étonnamment maigre, ne diriez vous pas que la collection est une superbe réussite ?
Bonnes coupes, bon coloris, bonnes associations, bon accessoires, bons prix (du moins acceptables). Mais qu’est il arrivé aux stylistes maison ? Zara ne m’avait pas fait aussi bonne impression depuis plusieurs saisons…

zara2

zara3

zara4

Alors, votre verdict ?

Humeur de mode

Marina et les diamants

ffffound1_marinaandthediamonds_bigactive_motsdemode
Marina and the Diamonds. Image : big active.


Breaking News.

Je me suis offert mon 2eme Jérome Dreyfuss, un Twee gris. On lui dit welcome et longue vie à lui (et merci les ventes presse). Le créateur a lancé sa fan page officielle sur Facebook. Jérome s’intéresserait il au web 2.0 ? Apparemment, j’ai même découvert à cette occasion qu’un blog avait été lancé sur son site… Ca manque un peu de contenu, mais il a le mérite d’exister…

Shopping.
J’ai chopé une jolie cape chez Zara. Tendance copiée collée largement chez l’américain Phillip Lim. Ils sont fort Zara. Dès que tu arrives chez eux, tu oublies toute objectivité et sens commun de la dépense et de l’éthique mode. Et tu te retrouves en caisse sans même t’en rendre compte.

Revue de presse.
N’achetez pas les Pétroleuses. FRICOTE est le nouveau magazine pour gourmands bobo initié par l’équipe de Shoes-up. Chouette couverture, chouette intention, mais un peu décevant à l’intérieur. On voudrait des jolies images, une maquette plus recherchée, moins catalogue, plus arty. Ils peuvent le faire, j’en suis convaincue… Un peu comme le magazine DELICE tenta de le faire voici 5 ans. Mais en mieux.

A suivre.
Joseph Altuzarra, créateur prometteur (ou déja promis à un brillant avenir a signé une ligne de bijoux très réussie chez Swarovski). Leur collaboration est intéressante car elle pousse chacun d’eux à trouver des solutions innovantes, en matière de fabrication ou de matériaux utilisés. Et puis Altuzarra est d’abord un créateur de vêtement, et son approche du bijoux est évidemment, à mon sens, bien plus intéressante lorsqu’il est question d’inspiration ou de recherches et d’innovation. Il cerne le style avant de s’approprier le matériau. Il propose une collection et Swarovski travaille à la rendre fabricable. C’est un véritable challenge pour les deux.
La collection fut présentée chez Colette voici quelques semaines. Altuzarra et l’équipe de Swarovski ont réuni certains d’entre nous, bloggeurs et journalistes, pour une présentation exclusive. Je vous invite à découvrir le point de vue et les images de Christian sur son blog.

Bon week end. xxx

Fetiche silhouette

Le cas de la combi Liberty

Combinaison Liberty, Zara. Image : mo(ts)demode

Combinaison Liberty & Spartiates Zara. Image : mo(ts)demode

hahahaha everybody !!!

Vous ne me croirez jamais. Moi la pire ennemie du style éphémère, qui prône les pièces justes et qui durent, je viens de me pécho une combi en liberty, façon petite maison dans la prairie !!!!
Oui je sais c’est pathétique.
Bon, pour ma défense, c’était un achat non prémédité qui a un but certain et de valeur. Un Wedding  ( = un mariage donc, pour nos lecteurs francophones).

Faut il que je m’en explique ? J’entends que oui. Je m’y colle donc.
Samedi, direction le Pont Neuf avec mon amie C. en quête d’une manucure express au nail bar du Sephora. Jour de fête oblige (eh oui nous étions le 8 mai), point de manucure dispo, mais à deux pas un Zara (non il n’y a pas de cause à effet, juste un phénomène de frustration téléportation…).

Nous entrâmes dans l’antre du business de modasse espagnol, non sans une légère tension de la cb… Rapidement, l’occasion de dépenser un peu de blé fut toute trouvé, j’ai un mariage dans un mois. Je mets quoi ?
Je vous épargne les recherches infructueuses et j’en arrive donc aux sujets du jour : le blazer nude, aux tons rosés poudrés, et la combi Liberty. On y est.
Au risque de paraître naïve, je n’aurais pas pensé que les deux puissent s’accorder. Puis je me suis rappelée le dernier défilé Cacharel, Stella Mc Cartney, Chloé ou Anne Valérie Hash, et combien j’avais aimé leurs accords masculins féminins, les mains dans les poches (toi même tu sais) et l’allure fleurie hippy de certaines silhouettes (Ok je vous l’accorde c’est so 2009…) Mais que voulez vous, j’avais envie d’un mix de tout ça.

Alors le blazer rose poudré ok (je constate que tout le monde est d’accord autour de moi…). Mais de là à franchir le cap de la combi, et de surcroit en liberty, il me fallut tomber sur la pièce adéquate. Forme bustier, imprimés naifs, facile à reporter, légère comme un voile (ca y ‘est je suis à la caisse en train de payer).

L’avantage d’une telle pièce ? Je vous en trouverais même plusieurs.
Elle se porte avec une veste en jean, des spartiates, un cabas en paille, et hop direction le marché.
Elle se porte avec des converses, des lunettes aviator, un surfeur, et hop direction la Californie.
Elle se porte avec un maillot de bain, une belle capeline couleur crème et hop, direction la plage de votre calanque préférée.

Alors cette combi Liberty, vous vous la tentez ?

Just me myself and I, Mode été 2008

Conter fleurette

Cette saison, le liberty, difficile de ne pas le croiser sur son chemin.

Pour une adepte de l’uni, éventuellement de la rayure et de l’étoile, telle que moi, la fleur, c’était un peu une inconnue pour mon dressing.

Jusqu’à ma rencontre avec un certain suédois, mix d’anti amour et de Sentier (Haine et Maurice, c’est nul… OK je sors…)

Fleurette, je m’en irai conter dès que le Printemps voudra bien pointer… le bout de son nez. En attendant mon vis ma vie de styliste pour un magazine de modeuses (appel au peuple), voici mon petit look de la soirée.

Blouson en cuir, Zara
Robe blouse à fleurs et sac chaînette, H&M
Sautoir perles et fraise, Les Bijoux de Sophie

PS : je devrais peut etre commencer par un vis ma vie de photographe, vu la (pauvre) qualité de la photo… non ?