Browsing Tag

Vanessa Bruno

Actu mode, Fetiche silhouette

Redoutable Vanessa Bruno

Vanessa Bruno La Redoute Motsdemode VN101
Vanessa Bruno x La Redoute, Automne Hiver 2011.

Nouvelle collaboration créateurs x La Redoute, et pas n’importe laquelle, puisque la créatrice invitée est Vanessa Bruno.
Rappelez vous : Christian Lacroix, Michel Klein ou encore Robert Clergerie…

Cette nouvelle signature collaborative me rappelle parfaitement l’année Christian Lacroix justement, où le co branding entre les deux marques avaient donné naissance à du prêt-à-porter, du linge de maison, des accessoires, un véritable univers réalisé quasi sur mesure pour ce spécialiste de la vente à distance…
Rebelote cette prochaine saison pour une créatrice que j’affectionne pour son univers, ses parti pris et surtout pour son style qui n’a pas encore su se démoder (même si je dois le dire Isabel Marant lui avait volé la vedette dans mon dressing il y a quelques saisons). J’ai d’ailleurs encore quelques pièces Vanessa Bruno jamais portées dans mon dressing. Irrécupérable, je suis vous pensez ?

Bref, en quelques mots, nous pourrons shopper dès le mois de juin prochain, la collection Automne Hiver (eh oui, le collector se doit d’être là au plus haut de la saison d’été pour capter nos porte monnaies avant les soldes), subtil mix de basiques inspirants et inspirés (pantalon sporty fitté, pull à sequins, ceinture brodée, blouse nude et autres bottines en cuir dotées du bon talon) et déclinaison de la Vanessa Bruno touch sur les petites filles. On le répètera jamais assez, le concept mère fille et du mini-moi a plus que le vent en poupe, et la marque s’est donc laissée tenter par un vestiaire capsule fillettes, qui je dois l’admettre, est plutôt réussie.

Le tout est disponible à petit prix (sur la photo : blouse 79€, pantalon 79€ et ceinture 59€), et c’est là la véritable surprise, puisque la collection est dans l’ensemble, en dessous des prix d’Athé (ligne bis de Vanessa Bruno). De quoi craquer pour l’hiver sans risquer la banqueroute avant l’été… C’est sur ce point que le co branding devient intéressant : quand il devient populaire sans sacrifier au style du créateur…

Actu mode, Découverte Mode, En vacances à...

Bloomy

Maryam_5737

Collection de Maryam Kordbacheh, Hyères 2011. Image : motsdemode

La créatrice Maryam Kordbacheh a concouru à Hyères avec une collection féminine et délicate. Lors de la présentation, j’apprends qu’elle a travaillé pour chaque silhouette avec un seul morceau de tissu. Son travail me rappelle Vanessa Bruno ou Paule Ka, un peu d’Anne Valérie Hash… Ce festival, c’est un superbe moyen d’entrer dans la lumière… Je lui souhaite de trouver une issue pour être commercialisée. Si son travail n’est pas nouveau, il est définitivement de qualité.

Mode Soldes et Bons plans

BA-SH

Ok encore un paradoxe féminin, je dis pas de ventes forcées sur ce blog, et je vous enchaine les plans dépenses et vidage de compte tous les deux jours…

Just me myself and I, Mode Soldes et Bons plans

Allez viens viens viens…

IMG_1990
Robe housse Sandro, en vente sur la braderie de la mode

…dans mon vide dressing…

Le froid est définitivement en train de trouver ses marques.
Des marques (warf, quelle reprise au vol…) vous en trouverez aussi ici : du Vanessa Bruno, du Zadig, du Isabel Marant, etc…
Je continuerai certainement dimanche avec de nouvelles pièces.

Pardon par avance pour la qualité médiocre des photos mais la lumière n’est pas top aujourd’hui.

Bon week end !

Découverte Mode

Made in France

IMG_2285

Un article de L’Express Styles datant de 2006 mettant en scène quelques « clientes » de l’usine de confection textile.

Le savoir-faire français. La French etiquette.
Jeudi dernier, le Modalogue, Mathieu de Materialiste et moi sommes partis visiter une usine de confection textile en Alsace. Une première pour moi. J’étais super excitée !

La production. Un sujet loin du glamour et des paillettes des catwalks et des studios de création. Là bas, on tisse les fils, on coupe, on assemble, on ennoblie, on repasse, on conditionne…

Cette petite usine de 85 personnes, spécialisée dans la maille (celle qu’on appelle à jauge fine) travaille pour nos marques favorites : Vanessa Bruno, Sonia Rykiel entre autres y font fabriquer les tops en maille, et autres petits twin sets bien coupés que nous affectionnons saison après saison.
Au cours de cette visite, où nous avons découvert tous les secrets de la confection, Christian, Mathieu et moi-même avons saisi le sens de la qualité du savoir-faire français dans la mode : le temps passé sur un vêtement, la coupe manuelle, l’emballage pièce par pièce de chaque article dans son papier de soie et son conditionnement opéré quasi à la perfection.

Il est rare de pouvoir observer les backstages d’un tel lieu, et je ne le regrette pas, l’expérience était tout simplement passionnante, et croyez moi, je ne regarderai plus mes petits pulls en maille de la même façon désormais !

IMG_2289 NBIMG_2291 NB
Une robe noire en jacquard toute simple et toute en détails, et ses manches assorties signées Stéphane Plassier Set In Black. Perso, j’ai un petit coup de coeur pour la mitaine que j’ai essayée et que je vais adopter !

Fetiche silhouette

Ma fetiche silhouette : Isabel Marant

Et une fetiche silhouette avec un peu de retard (je vis à  l’heure marseillaise comme vous le savez)

Pas vraiment le temps de développer, il me reste 15 minutes avant que mon ordinateur ne tombe en rade.

Alors j’ai choisi simple, facile, évident et sûr. Low profile, carreaux, camarguaises et maxi besace.
Pour la première année, Isabel Marant passe en tête de mon top 3 devant Vanessa Bruno et APC.
Et vous, qu’en dites vous ?


Isabel Marant, Automne hiver 2008/09 ; Vogue.fr

Mode été 2008

Les sacs… c'est ma passion !

J’ai un peu l’impression d’être le Omar Sharif des grands magasins… Lui ce sont les courses (hippiques), moi ce sont les sacs ! La comparaison s’arrête là.
Je crois que je suis définitivement accro, et l’accumulation de pièces de tous styles et de toutes matières dans tout l’appartement confirmera mon propos.

Seulement voila, je viens à nouveau de craquer sur un sac.

Bien que mon coeur soit à Vanessa, et maintenant à Esther (Perbandt), et qu’il ait eu des vues sur Jimmy Choo, il faut avouer qu’il a des palpitations rien qu’à la vue de Gérard. Plus exactement de Midday Midnight Saint-Germain Crazy. Il a plus de prénoms que moi le coquin.

Mon brun me dit que le violet c’est la couleur des fous…
– Comment ça je suis folle ???
– Parce que je craque sur la simple photo d’un sac à XXX euros ???
– Mais je n’ai pas de sac violet…
– Ah bon j’ai déja un sac violet ?
– Oui mais c’est pas le même violet… Mais il est où d’ailleurs ce sac ?

Bref.

Je vous présente Midday Midnight. mon it du dimanche, mon objet de convoitise, mon dernier chouchou, même qu’il est arrivé à me faire oublier Billy by Jéjé, croisé au hasard d’un dépot vente de la rue Trousseau, et sur lequel je ne me suis même pas attardée.

Midday Midnight, la blogo. La blogo, Midday Midnight. Je vous laisse faire connaissance… virtuelle. Ne vous y attachez pas trop, pour peu que je change d’avis ce soir…

Midday Midnight Darel vogue.com
Humeur de mode

Billet décousu sur la mode, les sacs et moi…

Pardon par avance pour le manque de cohérence de mon propos.
Mon cerveau est en plein ébullition et il se fait tard…

Pas plus tard que cet après-midi même, je discutais d’un sujet ô combien au coeur de mes préoccupations et tellement futile : la MODE.

Et pour être précise : de cheap et de MODE Car j’ai pris conscience, même si je le savais déjà, que nous les frenchies, on ne sait pas s’habiller cheap !

Mais pas cheap moche… Cheap joli, cheap fashion, cheap avec du caractère… Enfin, si !… On sait s’habiller cheap en fait, ce sont nos marques frenchies qui ne savent pas être à la fois mode et cheap.

Par marques françaises, j’entends les Camaieu, Promod, Etam et autres 1.2.3… Vous admettrez qu’aux cotés de H&M (suédois), Topshop (anglais), Zara (espagnol) ou Mango (re espagnol) ou Bershka (re re espagnol), il est difficile de parler de créativité au sein de nos enseignes tricolores.

Ok.

On sait pas parler cheap. Et alors ???, me direz vous.
– Nous on a Vanessa, Isabel, Zadig, Jérôme, Valentine, Comptoir, et puis même Sandro, Maje, American Retro, Manoush, les Petites…

Ok.

Mais les anglais ils ont Phoebe, Stella, Luella, Christopher, Giles, et maintenant Kate, les espagnols ne sont pas en reste (Penelope ?), les chypriotes non plus, avec Erotokritos, Dice Kayek, Hussein, j’en passe et des meilleurs avec Tsumori, Sophia, et caetera…

Mais où je voulais en venir, au fait ?

Que s’habiller chez les frenchies avec un peu de créativité, c’est donc pas possible ma bonne dame… Parce que la France de la mode, c’est l’avenue Montaigne, les boutiques du Marais, le 3ème étage du Printemps Haussmann, Ladurée (mais d’où il sort lui ?), Saint Germain des prés, et le Bon Marché !

Mais de quoi je me plains puisque j’adore Freep’star, H&M et Top Shop, hein ?
Et puis maintenant on a COS, New Look, et c’est que le début, d’accord, d’accord…

C’était un billet pour rien, donc… Enfin si : pour dire que j’adore ce shopping bag Jimmy Choo à 615 euros prix boutique avenue Montaigne… (en haut à droite sur la photo)

Jimmy Choo

Mais m’aurait il plu de la même façon si il avait été vendu à 49 euros quatre vingt dix chez Etam ???