Browsing Tag

Topshop

Actu mode, Marketing et Storytelling

Mary Katrantzou x Topshop

Mary Katrantzou x Topshop, Vogue UK

Bonne nouvelle parmi tant de belles nouvelles créatrives et de capsules en cette fin d’année (je pense surtout à l’annonce de la collab Anthony Vaccarello pour la Redoute).
Après Kate Moss, Topshop fait appel à Mary Katrantzou (qui par ailleurs vient de collaborer avec Longchamp), talentueuse créatrice grecque repérée à la London Fashion Week et qui a fait de l’imprimé graphique son porte drapeau. Jolie collaboration, indeed. Topshop élit une talentueuse ex élève de la Saint Martins School et fait valoir le savoir faire britannique. De son côté, Mary Katrantzou devient accessible à toutes et booste sa notoriété et son business (j’imagine que son contrat va lui rapporter de quoi financer ses prochaines collections). Hâte de voir et de toucher cette collection aux tons « funky jungle » pour me faire un avis !

Actu mode, Fashion week & Salons

Festival

Topshop

Topshop

Ce que j’aime avec l’arrivée des beaux jours, c’est l’entrée dans le vestiaire version robes légères, débardeurs loose, boyfriend short et imprimés…

Ce que j’aime également c’est la succession de week end en amoureux et avec les potes qui s’annoncent, les pique-niques du dimanche au vert, les apéro en bord de Seine, les ballades en scooter, les envies de couleur en mode : le corail, le vert, le bleu, et puis aussi les mini jupes, remettre la main sur mon trilby et mes spartiates, troquer mon cuir contre ma veste en jean, accessoiriser à mort tout ce que je porte (un truc que je ne fais que l’été, l’hiver pour une raison inconnue, je joue la sobriété…) avec des maxi bijoux et des foulards…

J’ai hâte de descendre à Hyères pour le Festival de mode. Dans ce genre de contexte, j’ai un peu l’impression d’aller sur un énorme terrain de jeu où la culture mode vient aussi bien de l’exposition, des créateurs exposés que des visiteurs eux-mêmes…

Nous en reparlerons… D’ici là, c’est reprise intensive de shopping et mise au diapason de mon dressing pour l’été.
A bas les collants, les bottes et les couches de pulls, et que vive l’été !

Fetiche silhouette

Mood

Une fin de semaine qui s’annonce remplie de nouveaux projets pour le futur.

Des vacances qui approchent à grands pas.

De nouvelles collections sur les portants de nos suédois, espagnols, british et autres frenchies préférés.

Des macarons Ladurée.

Un week end plein d’amis et de rires.

Un amoureux bientôt de retour.

Et une petite découverte modesque très matinale…

Marianne collection by Topshop

Marianne collection by Topshop

Bonne journée !

En vacances à..., Parcours fashion

English Breakfast

Fred Perry SS09
Fred Perry, Polo Fille, Printemps Eté 2009.

Mon séjour à Londres fut court mais revivifiant.
Question culture, je dis non à Rothko (l’art abstrait, pas mon truc…), oui à la Tate Modern, re oui à Hussein Chalayan (quand il veut où il veut), et super oui à Hummingbird et Portobello où je séjournerai la prochaine fois (enfin tout à coté… c’est direct de chez my buddy D.)

D. m’a d’ailleurs fait découvrir un des meilleurs spots d’English breakfast (vous savez les oeufs, le bacon et les baked beans) dont je ne me rappelle plus l’adresse mais je vous la donnerai… Le spot est fort sympathique, très convivial, et j’y ai dégusté un cheeseburger fait maison absolument délicieux !

Ensuite nous sommes passés chez le pape du son, j’ai nommé Rough Trade (eh oui c’est mon coté « je bouge la tête en écoutant Tribe Called Quest ») et je me suis même acheté le plus beau vinyle de la terre sur le marché de Portobello… Un vinyle de Santana…

santana_

Comment ça je vous parle pas de mode… ?

J’y viens. J’ai fait le tour des Primark, Topshop et autres COS, vous pensez bien !
J’ai pris quelques photos de mes acquisitions. Alors je décharge tout ça sur mon ordi d’ici ce week end et je vous fais un petit compte rendu en détail, en particulier d’une petite folie shoesesque dégotée sur South Molton street que j’ai hâte de partager avec vous.

My stay in London was short but revivifying.
From an artistic point of view, I would say No to Rothko (abstract art is not for me), but Yes to the Tate Modern, another Yes to Hussein Chalayan (when he wants & where he wants), and a huge yes to Hummingbird and Portobello road where I shall stay next time (i mean not so far, as it is 30 minutes far from my buddy D house.)

Moreover, D. made me discover one of the best English breakfast spotlights of London (you know : eggs, bacon and baked beans…) whose address I can not remember to myself any more but I shall give it to you asap… The place is very nice and friendly, and I tasted a home made cheeseburger absolutely delicious indeed !

Then we walked to the pope’s of the sound store : Rough Trade (hey yes, it is my  » I move the head by listening to Tribe Called Quest  » dark side ) and I even bought to myself the most beautiful vinyl of the earth, at the Portobello market … A vinyl of Santana…

How is it possible I do not speak about fashion yet ?

I was about to… I made a fashion tour of Primark, Topshop and other COS, you indeed think !
I took some pictures of my acquisitions. So, I will unload all this on my laptop by this weekend and I will make you a small detailed report. In particular, we will talk about a small shoe thing madness i picked up on South Molton street whom I look forward to sharing with you.

Humeur de mode

Billet décousu sur la mode, les sacs et moi…

Pardon par avance pour le manque de cohérence de mon propos.
Mon cerveau est en plein ébullition et il se fait tard…

Pas plus tard que cet après-midi même, je discutais d’un sujet ô combien au coeur de mes préoccupations et tellement futile : la MODE.

Et pour être précise : de cheap et de MODE Car j’ai pris conscience, même si je le savais déjà, que nous les frenchies, on ne sait pas s’habiller cheap !

Mais pas cheap moche… Cheap joli, cheap fashion, cheap avec du caractère… Enfin, si !… On sait s’habiller cheap en fait, ce sont nos marques frenchies qui ne savent pas être à la fois mode et cheap.

Par marques françaises, j’entends les Camaieu, Promod, Etam et autres 1.2.3… Vous admettrez qu’aux cotés de H&M (suédois), Topshop (anglais), Zara (espagnol) ou Mango (re espagnol) ou Bershka (re re espagnol), il est difficile de parler de créativité au sein de nos enseignes tricolores.

Ok.

On sait pas parler cheap. Et alors ???, me direz vous.
– Nous on a Vanessa, Isabel, Zadig, Jérôme, Valentine, Comptoir, et puis même Sandro, Maje, American Retro, Manoush, les Petites…

Ok.

Mais les anglais ils ont Phoebe, Stella, Luella, Christopher, Giles, et maintenant Kate, les espagnols ne sont pas en reste (Penelope ?), les chypriotes non plus, avec Erotokritos, Dice Kayek, Hussein, j’en passe et des meilleurs avec Tsumori, Sophia, et caetera…

Mais où je voulais en venir, au fait ?

Que s’habiller chez les frenchies avec un peu de créativité, c’est donc pas possible ma bonne dame… Parce que la France de la mode, c’est l’avenue Montaigne, les boutiques du Marais, le 3ème étage du Printemps Haussmann, Ladurée (mais d’où il sort lui ?), Saint Germain des prés, et le Bon Marché !

Mais de quoi je me plains puisque j’adore Freep’star, H&M et Top Shop, hein ?
Et puis maintenant on a COS, New Look, et c’est que le début, d’accord, d’accord…

C’était un billet pour rien, donc… Enfin si : pour dire que j’adore ce shopping bag Jimmy Choo à 615 euros prix boutique avenue Montaigne… (en haut à droite sur la photo)

Jimmy Choo

Mais m’aurait il plu de la même façon si il avait été vendu à 49 euros quatre vingt dix chez Etam ???