Browsing Tag

Marc Jacobs

LOUIS VUITTON 2013 2014 450x675
Fetiche silhouette, Straight to the Point, Trending

Ou il est question de… pyjama

La question du pyjama me taraude depuis quelques temps.

Le peignoir et le déshabillé version Etam et Natalia Vodianova est il un cliché imaginaire ou une réalité pour les clientes de la marque de lingerie réputée pour ses défilés branchés ? La lingerie se porte t elle uniquement à la maison ? Et peut on porter le pyjama au bureau ?

Je me suis offert un chemisier « pyjama d’homme » il y a quelques jours. Les remarques n’ont pas tardé à fuser… Perso j’adore l’idée de la méprise sur un vêtement. Décaler un sweat un peu masculin en le portant sur une jupe imprimée et des talons, porter la chemise en jean de mon mec sur un top en dentelle, acheter mes débardeurs au rayon garçons d’H&M… La mode s’était emparée de la tendance dessus dessous avec les codes de la lingerie il y a déjà plusieurs années…

Princesse Tam tam, et plus récemment Oysho ou Intimissimi en ont d’ailleurs fait leur fond de commerce, on ne sait plus trop si on s’offre là bas un vêtement d’intérieur ou d’extérieur. Idem chez Feel at Ease une nouvelle marque française que j’ai découvert cet hiver,et qui détourne le bleu de travail en grenouillère casual à la fois indoor et outdoor.
Pendant ce temps, la mode réinvente les codes de la lingerie fine… Et le pyjama devient tendance (on y arrive…). Alors qu’il y a quelques mois, Princesse Tam Tam réinventait le pensionnat de filles autour d’une pyjama party, Marc Jacobs en arborait un fleuri lors de la cloture de son dernier show Louis Vuitton Automne hiver 2013/2014 et Missoni militait pour le cocooning à l’occasion de son dernier défilé milanais… Après le dessus dessous, le dedans dehors alors ?

(Louis Vuitton Automne Hiver 2013)

louis_vuitton_marc_jacobs__artsdecoratifs_motsdemode_
Culture mode, Marketing et Storytelling

Louis Vuitton Marc Jacobs

 

Il m’ en a fallu du temps pour partir découvrir cette exposition Louis Vuitton Marc Jacobs. Je ne sais pas ce que j’attendais. Une rétrospective du travail de Marc Jacobs, saupoudrée d’histoire de la marque, un parcours d’hier à aujourd’hui, une vision transversale du travail de Jacobs sur Vuitton… L’exposition c’est un peu tout cela, et à la fois rien de si subtil…

Continue Reading

Culture mode, Portrait de mode, PORTRAITS

Marc Jacobs x Juergen Teller

Marc Jacobs Printemps été 2010 by Juergen Teller

Si vous aimez le travail de l’un ou de l’autre, vous n’êtes pas sans ignorer que Marc Jacobs et Juergen Teller s’apprécient au point de collaborer ensemble sur les campagnes de pub du créateur depuis de nombreuses années (1998 je crois). Et lors du lancement de son ouvrage justement consacré à l’ensemble de son travail pour la marque, c’est naturellement à la boutique de la place du Marché Saint Honoré que le photographe a dédicacé son ouvrage intitulé tout simplement « Marc Jacobs Advertising 1998-2009 ».

Je viens de découvrir le visuel de la campagne Printemps – été 2010.
Cette saison, Marc et Juergen mettent en scène Jamie Bochert, qu’on avait pu découvrir dans la campagne Gucci de cet hiver et dans un grand nombre de magazines de mode étrangers (pas encore vue en France, ça vous étonne ?).

J’aime beaucoup cette image… A la fois poétique et décalée… Je l’aime bien plus que la campagne de l’an dernier.
Il faut dire que je ne suis définitivement pas fan de Victoria Beckham, alors mon point de vue sur la campagne qu’elle a incarnée est un peu subjectif…

Culture mode

Interview

January Jones, Interview Magazine

January Jones, Interview Magazine

Je ne sais pas si ce que j’envie aux magazines étrangers, comme Interview Magazine, c’est leur gout pour la mode basique ou leur façon d’oser des trucs simples que les françaises n’oseraient jamais avec leur célébrités.

Dans Interview, ce mois-ci Jack Nicholson (oui oui c’est bien THE Jack Nicholson himself) a rédigé un papier sur January Jones (oui je sais Janvier comme prénom, bon… mais en anglais tout de suite ça le fait) une comédienne issue de la série télévisée Mad Men, qui fait un carton aux Etats-Unis et dont l’action se déroule dans le New-York des années 60 (d’ailleurs il faudrait que je vous parle du look des personnages, mais ce sera pour une autre fois…).

En tout cas, pour en revenir à notre propos, January Jones a été photographiée par Vinoodh Matadin et Inez Van Lamsweerde et prend des airs de Farrah Fawcett dans les années 70 juste habillée d’un bodysuit Marc Jacobs.
Trois très belles images à l’esthétique simplissime qu’on ne retrouverait pas dans la presse française, peut être pour cause de série mode très publi rédactionnelles (quand tu shootes Charlotte Gainsbourg, tu shootes du Balenciaga, idem pour Marion Cotillard et Dior…) ou parce que le basique, bah c’est trop basique justement…

Fetiche silhouette, Mode Printemps Eté 09

Ma Fetiche Silhouette

lvuitton-00170m
Louis Vuitton Printemps – été 2009, style.com

Êtes vous passé récemment devant une boutique Vuitton ?
Si la réponse est oui, vous n’avez pas pu raté l’exercice de style dans les vitrines et sur les portes, célébrant l’arrivée en magasin de la collection de maroquinerie signée par Marc Jacobs et Stephen Sprouse.
Tags fluos sur les portes, roses stylisées en néon lumineux au dos couronnant les mannequins, un concept merchandising très coloré et bon, il faut l’admettre, même si je ne suis plus aussi fan de la maison, ça réveille un peu la monotonie fashion du moment.

Cette courte visite de la boutique des Champs Elysées m’a donné envie de retourner voir le défilé Printemps été de la maison.
Un défilé très 80, entre Diana Ross et Eurythmics, qui m’a beaucoup séduite, pas tant pour le style que pour l’énergie globale qui s’en dégage… Une collection qui donne envie d’over look pour aller faire la fête, vous me suivez ?

J’ai choisi cette silhouette, parce que ce matin, allez savoir pourquoi, j’ai envie de reporter mon baggy, mais en toute bonne fille que je suis, j’ai envie de mettre des talons.
Du coup, ce look répond, en quelque sorte à mon inspiration, et j’aime beaucoup l’allure afro de cette fille qui sort tout droit des rues de Miami ou de Beverly Hills je ne sais pas, mais qui secoue un peu toute cette sinistrose…

Have you recently visited a Vuitton shop?
If the answer is yes, you could not miss Sprouse and Jacobs stylistic composition in shop windows and vinyls on doors, celebrating their collection arrival in store.
Fluos tags on doors, brilliant neon stylized roses in the back crowning the models, a very colored and good merchandising concept, i have to admit even if I am not a brand fan any more, it wakes a bit the fashion dullness of moment.
This short visit of Champs Elysees shop gave me envy to return and see the Spring summer LV show.

A So 80’s inspirated show, between Diana Ross and Eurythmics moods of revival, that seduced a lot me, not so much for style but for global energy which gets free of it…
A kinf of collection which gives you inspiration to over look and go to party, do you understand ?
I chose this silhouette, because this morning, i don’t know why, I wanted to wear back my baggy, but as a good girl whom I am, I wanted to put heels.
As a result, this look answers, in a sense, to my inspiration, and I like so much the Afro look of this girl who comes straight ahead from Miami or Beverly Hills streets, but who shakes a little all this dark mood…

Humeur de mode, Just me myself and I, Mode hiver 2008

Je me suis fait carotte ?


Paule Ka Automne Hiver 2008 09

Après avoir tenté d’échapper au pantalon sarouel, trop pas adapté à ma morphologie jlopezienne, j’ai finalement cédé au carott pant.

Une silhouette qui m’a tout à fait surprise d’ailleurs, puisqu’à plat comme sur des talons de 10, la dégaine du carrot est à la fois casual et dressy.
Un esprit qui me sied tout à fait ces temps-ci, puisque je peux le porter avec une veste de smoking, les mains dans les poches et Spring court bling bling ou camarguaises aux pieds, ou alors, avec un blouson en cuir et sur des spartiates à talons.

Dans mes rêves les plus fous (et ceux de mon banquier itou) ça donnerait :

 

Ou alors ça donnerait ça




Pour les rêveuses comme moi :
La veste de smoking est de Bamford, le col roulé de Rick Owens, le pantalon de 3.1 Phillip Lim, les bottes de Marc Jacobs, le blouson en cuir de D&G et les spartiates de Jimmy Choo.
Le tout est à découvrir sur netaporter.

Actu mode

Fabre rejoint le clan d'Acné, Marc Jacobs et Didier Ludot

Il y a quelques années, ma meilleure amie m’a offert une sublime paire de gants en agneau rouge sang.
A l’époque, je n’assumais pas du tout le choc de cette couleur vive et je les ai mis de coté. Patience leur avais je dit (eh oui je leur parle à mes accessoires !). Votre heure viendra.
Elle est venue, voici un an, tombée dessus par hasard dans mon placard, j’ai remis la main dessus (ppfffiou, trop fort le jeu de mots, hein ??)
Je me suis donc intéressée de plus près à cet artisan spécialiste du gant, qui a su apporter une touche de modernité à ses collections, via les couleurs, les détails de finitions et les matières.

J’ai donc été ravie d’apprendre que cette jolie maison inaugurait cette semaine sa première boutique dans les jardins du Palais-Royal, the new place to be des marques de créateurs un brin hype alternatives, j’oserais même dire underground chic : Acné, Marc Jacobs, Didier Ludot…

Allez donc, au détour d’une shopping party entre le Louvre et les Tuileries, y faire un tour. J’espère que la boutique vous plaira autant qu’à moi.


BOUTIQUE MAISON FABRE – LES GANTS DU PALAIS
128 – 129 Galerie de Valois
Jardins du Palais Royal
75001 PARIS
Ouverte du lundi au Samedi de 11h00 -19h00
01 42 60 75 88
Humeur de mode

Coupure momentanée des programmes

Je suis un peu débordée ces temps ci.

Je pars recharger les batteries là bas dans les calanques.

Quand je reviens, promis je poste !

Hier j’ai rencontré une personne avec laquelle je vais collaborer et dont j’admire beaucoup le travail : c’est curieux comme quelquefois le destin aime à vous faire plaisir et à vous contrarier dans la même journée !

Comment ça je viens de glisser un objet de tentation et de désir dans ces quelques mots ? Ah oui ? Au fait Jérome Dreyfuss est venu jusqu’à moi cette semaine. Pas l’homme, mais ses potes, Billy, Momo et autres Raymond. C’est un peu comme le glas qui sonne pour ma cb. Elle se planque au fond de mon sac, et moi je m’agite intérieurement : j’y vais j’y vais pas ? nuche a bien tenté de me détourner avec son sac bettysien soft grey, mais rien à faire. Bon week end !