Browsing Tag

Isabel Marant

2014_02_SpringSummer2014_motsdemode_2_Coach - feature
Actu mode, Fetiche silhouette, STYLE

Printemps été 2014 : me revoila !

J’ai beau être une néo beauty addict, je ne délaisse pas la mode. Simplement quand on est enceinte, on a tendance à un peu mettre de côté toute névrose fashionistique, tant rien ne vous va à part deux jeans de grossesse et une paire de collant future maman. Et comme je n’aime pas me faire du mal, j’évite de faire les boutiques.
Cela ne m’empêche pas de rédiger la wish-list de mes pièces favorites, et de la partager avec vous.

#1 : il est temps que j’investisse dans un trench

Mais jusqu’à présent, je n’en ai jamais trouvé de seyant : trop long, trop masculin, trop beige, trop vue, trop cher. J’aime la coupe de celui que porte Freja pour Coach : court, casual, différent, facile à mettre avec tout mon dressing, de la robe au boyfriend jean en passant par le short en cuir et le slim… On en trouve aussi de très jolis chez Asos et chez Orla Kiely.

 

#2 : je n’ai pas encore envie de me lasser du sweat

2014_02_SpringSummer2014_motsdemode_1_ChristopherKane

Celui de Christopher Kane est mon coup de coeur. Le jersey nude rosé et l’image stylisée de cette fleur tout droite sortie d’un livre de sciences naturelles me font vibrer. L’association avec ce jupon ultra coloré est un peu trop audacieux pour moi, mais j’y verrais bien Susie Bubble. La fleur aime le sweat et on en trouve d’assez cools chez Topshop et chez Paul&Joe.

#3 : je vais ressortir la veste de smoking

2014_02_SpringSummer2014_motsdemode_3_IsabelMarant

Même si je dois avouer, qu’avec toute mon admiration pour Isabel Marant (son parcours, son indépendance, son déploiement), j’ai de plus en plus de mal à suivre ses choix stylistiques, là j’y retrouve les accents toniques qu’elle a toujours su accorder à un mix féminin masculin qui font son succès. Cette cow-girl bien trop maigre au look boosté par cette veste aux épaules carrées, ce ne sera jamais moi, mais j’aime sa modernité et sa douceur.

#4 : Après la faune, jouer avec la flore

2014_02_SpringSummer2014_motsdemode_4_DriesvanNoten

Jouer avec les imprimés semble faire partie des codes de l’été. Je n’avais pas encore cédé à l’imprimé fleuri jusqu’à présent. Cette silhouette à l’attitude cool et nonchalante de Dries van Noten me donne hâte de voir débarquer les 1ers rayons de soleil.

#5 : Do you speak preppy ?

2014_02_SpringSummer2014_motsdemode_5_MichaelKors

Preppy is not dead. Michael Kors ravive cette tendance qui n’en est plus une, dans sa collection PréFall. L’audace il l’apporte avec la couleur (la preppy girl, elle aime plutôt le vert bouteille, le beige et le bleu marine) et la paire de Stan Smith aux pieds (tellement 2014 !). Du coup, la preppy 2014 elle frôlerait presque l’attitude hipster, vous ne trouvez pas ?

Retrouvez ma sélection Printemps été 2014 sur Pinterest.

Jerome Dreyfuss Juin 2012 credit nardjisse benmebarek motsdemode
Actu mode, Culture mode, Portrait de mode, PORTRAITS

Jérôme Dreyfuss, créateur activiste


Jérôme Dreyfuss pose avec Max dans sa nouvelle boutique de la rue Jacob, crédit motsdemode

Jérôme Dreyfuss, le père de nos Billy, de nos Twee et autres Max, nous accueillait il y a quelques jours dans sa nouvelle boutique de la rue Jacob, 4 ans à peine après avoir conquis la rue, avec la boutique d’en face, où désormais l’on peut découvrir ses collections masculines.

Continue Reading

Actu mode, Parcours fashion

Jérôme, Billy, Gilbert et compagnie


Jérome Dreyfuss Palais Royal, Automne Hiver 2011

Il y a quelques jours, une nouvelle boutique Jérôme Dreyfuss a ouvert ses portes sous les arcades des jardins du Palais Royal… Billy, Twee et leurs amis ont rejoint le cercle intime des initiés, tels Marc, Stella et Didier…
Alors… Craquera ou craquera pas sur le Twee burgundy de la photo ?

Culture mode

Et j’ai ri…


Carven, Hiver 2011. Image : Max Farago

Dès le mois d’août, je me délecte des nouvelles campagnes publicitaires… A chaque numéro de septembre, ses nouvelles images, ses ambassadrices, ses tunnels de publicité, ses 4ème de couverture, ses surprises…
En feuilletant le nouveau Jalouse (dont Michel Mallard vient de reprendre la direction de création, good news !), on retrouve Freja – réputée pour son profil caméléon – égérie de la nouvelle saison Isabel Marant (la marque poursuit sa quête de reconnaissance outre atlantique). Mention spéciale à la nouvelle campagne Hermès, au parti pris flamboyant (le thème de la collection est Chaleur et Artisanat), qui contraste avec l’ensemble des visuels de cet hiver. Au global, dans le Jalouse, les marques sont plutôt junior… Du coup, je me demande si je suis encore dans la cible du magazine (qui je vous l’accorde, est très orientée microcosme hype parisien).
Dans le Madame Figaro Spécial Mode, c’est évidemment l’occasion rêvée pour les marques de luxe de dévoiler leur nouvelle campagne : Gucci, Bottega Veneta, Vuitton, Chanel, Céline, Prada, Chloé ouvrent le tunnel du magazine. Les bases sont posées.
Avez vous jeté un oeil à la campagne Vuitton ? Shootée par Steven Meisel, Marc Jacobs quitte l’univers Mad Men et emmène ses nouvelles égéries – Daphne Groenveld et Zuzanna Bijoch – dans un univers mixant les codes antagonistes d’une mode tout à la fois néo bourgeoise, militaire et impertinente. Difficile à suivre certes, mais l’histoire fonctionne.
Coup de coeur pour la campagne Carven (celle illustrant le manteau militaire qui me fait totalement craquer, tout comme les mocassins compensés signés Clergerie) signée de l’excellent Max Farago (W, Elle Us, Dazed & Confused). Dans cette posture, la parisienne de Guillaume Henry incarne à la perfection les codes de la maison : simplicité, élégance, modernité, abordable.
Et maintenant, direction les boutiques…

Just me myself and I, Mode Soldes et Bons plans

Allez viens viens viens…

IMG_1990
Robe housse Sandro, en vente sur la braderie de la mode

…dans mon vide dressing…

Le froid est définitivement en train de trouver ses marques.
Des marques (warf, quelle reprise au vol…) vous en trouverez aussi ici : du Vanessa Bruno, du Zadig, du Isabel Marant, etc…
Je continuerai certainement dimanche avec de nouvelles pièces.

Pardon par avance pour la qualité médiocre des photos mais la lumière n’est pas top aujourd’hui.

Bon week end !

Actu mode

Sessun – Marseille – Paris

IMG_1709

Oui bon… Je cherchais un titre avec Sessun et Paris, mais Sessun sans Marseille, c’est pas Sessun. Donc bienvenue au titre de post qui ne veut rien dire… Bref…

Comme c’est pas tous les jours qu’on va à l’inauguration d’une boutique, invité par l’architecte et le scénographe, j’avais envie de vous en parler, de cette boutique…

Du coup, on  est allé y boire un coup, voir les fringues et jeter un coup d’oeil à la déco…

La semaine dernière, la jolie marque de prêtap Sessun accueillait tout ce qu’il y a de plus bobo, trendy et marseillais dans sa nouvelle boutique de la rue de Charonne… J’ai à peine photographié les fringues, épatée par la décoration et la douce atmosphère qui y régnait (pardon, euh je peux passer, aïe, pardon ouille mon pied, eh mais c’est mon sac, fais gaffe ta clope… oups le champagne sur mes shoes…).

J’ai appris entre deux coupes que la boutique avait été décorée par un ou deux garçons (je ne sais plus vraiment si c’est un ou deux), et qu’ils ont sagement pensé à deux détails d’importance :
la lumière au plafond qui rend tous les vêtements très jolis, de l’intérieur comme de l’extérieur
les assises au centre de la boutique, pour le pauvre boyfriend patient (et ses compatriotes) qui attend sagement que sa bien-aimée essaie à peu près toute la boutique…

IMG_1695IMG_1703IMG_1704IMG_1708IMG_1715IMG_1696

La boutique me plaît vraiment beaucoup…
Elle est aérée, lisible, bien fichue, accessible (bon sauf quand le bar est au fond… mais comme c’est pas tous les jours…) et l’équipe fort sympathique…
Donc non vous n’êtes pas obligées d’acheter le week-end prochain quand vous y passerez (je sais les impôts sont passés par là, comme je vous comprends…), mais rien ne vous empêche d’ apprécier le paysage…

Boutique Sessun
34 rue de Charonne, 75011 Paris.

Fetiche silhouette, Mode Printemps Eté 09

Ma Fetiche Silhouette

Cette semaine, j’avais envie de couleur, et de confort.
Et puis surtout, j’avais envie de sneakers un peu chic… J’ai longuement débattu avec ma copine S. sur la stiletto de Sergio Rossi inspirée sporty. On est tombées d’accord sur une chose : la semelle blanche, on trouve ça moche, moche et re-moche !

Du coup on a rebondi sur les tentatives de la basket chic dans les collections cette saison (Lanvin, Vuitton…). Et pour ne rien vous cacher, nous sommes d’ailleurs encore sous le choc de la DKNY, cette basket (chaussure, pataugas, bottine… comment la qualifier ?) que je n’arrive pas à oublier depuis que je l’ai vue… Je n’arrive d’ailleurs pas à savoir si elle est absolument moche ou totalement désirable.
En fait si je sais, mais j’ai du mal à l’avouer : je la kiffe… CQFD : raisonnement paradoxal 100% fille.

J’en ai donc profité pour passer à nouveau en revue les leçons de style de la collection SS09 de la marque américaine, et là, surprise : j’aime vraiment beaucoup ! Un mix de vêtement inspiré du sport, des imprimés vifs, et tonalités sombres (noir, bleu, gris) rehaussées de vifs (corail, jaune, bleu cobalt)… Pile dans la tendance de cet été.
Alors plutôt que de vous présenter une seule silhouette, j’ai eu envie de vous montrer mon top… A vous de choisir (cliquez sur l’image pour l’agrandir !) !
Bonne journée !!!

This week is about color and comfort.
On top of that, I want some smart sneakers… I discussed for a long time with my friend S. on Sergio Rossi’s inspired sporty stiletto. We came to an agreement on the white sole : we definitely think they are too ugly !

We took advantage on it to review the smart sneaker attempts within this season’s catwalks (Lanvin, Vuitton).
We have to admit that we are still shocked by the DKNY sneaker (how shall we qualify it ? is it a shoe, a pataugas, a boot ?) that I do not manage – but i try – to forget since I saw it… I do not moreover manage to know if it is absolutely ugly or totally desirable.
To be honest, i think i know… But I have difficulty in admitting it: I just LOVE it ! Another kind of 100% girlish paradoxical reasoning.
As a result, I reviewed once more the SS09 style lessons of Donna Karan brand, And what a surprise : I like it so much ! A nice mix of garment inspired by sport, some lively printed matters, mixed and matched with some dark tones (black, blue, grey) heightened of lively colors (coral, yellow, cobalt blue)… Clearly a collection in total adequation with this summer trends !
Then, rather than to present you a single silhouette, let me show you my top 6… It belongs to you to choose (click the image to enlarge it!)!
Have a nice day !!!


Crédit: DKNY Printemps-été 2009, Style.com

Humeur de mode, Just me myself and I

Paye ton it

Mon problème en vieillissant c’est que je finis par n’aimer que les belles choses : joli canapé, bibliothèque design, chaussures de bonne facture…

Mais je crois que le pire reste le sac.
Posséder un beau sac, c’est comme collectionner un oeuvre d’art. J’exagère à peine… Oui je sais, c’est futile comme réflexion, mais on est ici entre nous, donc profitons en pour nous lâcher un bon coup !

Pour être honnête avec vous, voila un moment que je n’avais pas tourné de l’oeil pour un sac de marque. Entre le suédois, l’americain appareil et le freep vintage, je m’en sortais plutôt pas mal et sans aucune frustration.

Mon premier it bag fut un Gucci, que je me suis offert pour mon premier CDI. Il est toujours en ma possession mais je ne le porterai sans doute plus jamais tellement il ne me ressemble plus. Et puis un Vuitton. Un verni rose que je conservais précieusement et délicatement dans son pochon et dans sa boite, et qui s’envola au cours du cambriolage de mon ex appartement. Je ne l’ai plus jamais revu…

Depuis ce jour, j’ai dit adieu aux it et bonjour au cheap. Ce qui me convenait parfaitement (je vous passe les deux trois écarts que j’ai pu faire et qui ne resteront pas dans les annales de mon dressing modesque puisque revendus sur internet).

Jusqu’à il y a environ quatre ans.
Où, après un long chemin de croix sans faute, à la façon d’une traversée du désert pour moi, et d’un oasis de fraîcheur pour mon banquier, j’ai rencontré Vanessa, puis Isabel, et enfin Jéjé.

Jéjé, c’est un peu comme un homme qu’on a longtemps désiré. A la fois inaccessible et pourtant si proche, il nous séduit, puis arrive à se faire oublier, et revient sans crier gare, nous fait la cour, nous tourne autour…
On résiste, on résiste !
Et puis un jour, ce sont les soldes. -30 -15 hop hop hop on calcule que la probabilité de se faire mettre au piquet par notre banquier vaut bien un Billy by Jéjé. Surtout si on lui fait les yeux doux (au banquier hein, pas à Jéjé, il est déja maqué).

jeromed_kaki
Billy kaki, Jérôme Dreyfuss

Je sais, j’aurais pas dû.

J’en prends pour tout 2009 2010 2011 et même peut être 2012, mais j’entends déjà ma fille dans 30 ans qui me dira avec ses yeux de chat :« Maman, j’ai trouvé un vieux cabas vintage au grenier, dis je peux l’emporter pour ma soirée revival 2009 ? »

Fetiche silhouette, Mode Printemps Eté 09

Ma fetiche silhouette

Ah ouais, comment résister à l’appel de la mode d’Isabel pour l’été prochain ? Comment ? Je ne vois pas à l’heure où je vous parle. J’ai la cb qui s’agite rien qu’à l’idée de la vp qui doit avoir lieu ces prochains jours (des plans pour l’invit ? Je n’ai rien reçu...)
Et là, vous avez bien vu que le temps n’était pas ambiance « la croisière s’amuse » donc je préconise une tenue ultra low casual. Facile à réinterpréter avec vos basiques du dressing.

marant_rs9_0759
Isabel Marant, Printemps été 2009, crédit : Figaro Madame/Imaxtree

Vous connaissez bien mon amour pour les mains dans les poches. J’aimerais bien bosser avec Isabel, juste pour aller au bureau habillée ainsi… Votre avis ?

Mode Soldes et Bons plans

La braderie de la mode


Je vous avais parlé de vide dressing. Pour des raisons pratico pratiques, impossible pour le moment de vous proposer de faire salon de thé à la mais.

Du coup, j’ai même mieux à vous proposer (sur une idée originale de Mademoiselle la Fée) : un blog vide dressing. Exit my Fashion Braderie.
La Fée et moi-même faisons blog commun pour vous proposer notre vide dressing sous forme de duo modesque.

Bienvenue à la Braderie de la Mode !

Vous y trouverez des pièces toujours en très bon état, des craquages regrettés, des vêtements, des sacs, des chaussures, des bijoux, peut être même de la déco…
Tout est expliqué ici.

Pour ma part, je vous prépare quelques articles que je mettrai en vente dès demain : du flare, de l’écossais, du suédois, du folk, du Marant, du Zadig…
Bises et à très vite !

Fetiche silhouette

Ma fetiche silhouette : Costume National

Parfois, dans la mode, certaines silhouettes sont tellement fortes qu’on a du mal à se les approprier. Cet hiver, dans des maisons comme Prada, Balenciaga ou Etro, le parti pris est tellement affirmé voire tranchant en terme stylistique, et tellement éloigné de mon moi profond, que soit leur mode ne me touche pas, soit si elle me touche, je suis à mille lieux de me dire « Est ce que je pourrais la porter ?« .

Si je ne tiens pas compte du critère financier, il y a en revanche des marques que j’arrive très très bien à imaginer dans mon dressing. Cette saison, j’ai envie de vous citer Isabel Marant, Balmain, Max Mara, Alexander Wang, un peu de Marni, Chanel ou Givenchy…

Et il y a Costume National.
Cette marque m’a toujours intriguée par son esprit low profile, son positionnement créateur très « L’Eclaireur » et sa longévité (cette maison italienne est née en 1986 et vieillit bien je trouve).

Pendant les collections d’hiver, j’avais aimé son interprétation de la mode graphique, structurée, totalement en cohérence avec l’esprit « Black » et futuriste de cette saison.


Costume National, Automne Hiver 2008/09, Vogue.fr

J’aime également beaucoup les pantalons cet hiver.
Cette silhouette en est une belle définition. Une allure sobre, chic, le gilet sur l’épaisse veste croisée rehausse cette silhouette d’une touche un peu trop muséale à mon gout, mais bon… Une silhouette tout à fait portable malgré tout.

Fetiche silhouette

Ma fetiche silhouette : Isabel Marant

Et une fetiche silhouette avec un peu de retard (je vis à  l’heure marseillaise comme vous le savez)

Pas vraiment le temps de développer, il me reste 15 minutes avant que mon ordinateur ne tombe en rade.

Alors j’ai choisi simple, facile, évident et sûr. Low profile, carreaux, camarguaises et maxi besace.
Pour la première année, Isabel Marant passe en tête de mon top 3 devant Vanessa Bruno et APC.
Et vous, qu’en dites vous ?


Isabel Marant, Automne hiver 2008/09 ; Vogue.fr