Browsing Tag

Fashion Week

andotherstories
Actu mode, Cityguide, Marketing et Storytelling

& Other Stories

C’était un peu l’un des événements parallèles de cette dernière Fashion Week : la présentation de la nouvelle marque & Other Stories. Tandis qu’H&M joue avec les codes du luxe et de la mode en défilant à deux pas des Invalides devant Emmanuelle Alt et Betty, le groupe suédois lance au même moment sa nouvelle marque haut de gamme, & Other Stories, à Paris…

Un véritable lancement au format blockbuster puisque la marque est lancée à la fois sur le web et au sein d’un réseau  retail constitué de 7 boutiques dans les principales villes d’Europe. Une force de frappe que seuls des H&M, des Zara ou des groupes de luxe peuvent se payer à l’heure actuelle. A la manière d’une première de la classe, & Other Stories traite avec les réseaux sociaux multipliant sa présence « là ou il faut être » online : facebook, twitter, youtube, tumblr. Et bientôt Instagram et Pinterest pour la mention « Excellent  » sur le bulletin ?

Côté style, la marque me fait penser à COS – sans l’austérité et avec une dose de féminité colorée – et au Bon Marché, pour son épuré et son élégance. & Other Stories est en effet une nouvelle génération de multimarques (serait ce le retour de ce modèle de retail qui s’essoufflait face aux grandes enseignes ?) mixant marque propre et marques invitées, singulières comme Clare Vivier ou plus mainstream comme Nike. On est dans l’uniforme créateur à prix abordables. Et dans un univers de marques complet, mixant mode et beauté, puisque l’on pourra y trouver toute une ligne de soins et de make-up sur le même principe de sélection, l’enseigne ayant sélectionné quelques marques pointues qu’elle propose aux cotés de sa propre marque de beauté.  Selon moi, & Other Stories c’est un peu un nouvel élève qui débarque en cours d’année et qui tente un 20/20 à sa première dissertation : excitant et énervant.

& OTHER STORIES, 277 rue Saint-Honoré, Paris 1er et sur le web.

outfitoftheday fakefur wwf france motsdemode
Actu mode

Wonder World Fur

Mon obsession du moment ? L’imprimé léopard. Non contente d’avoir chopé le manteau que je convoitais depuis plusieurs mois et d’avoir remis la main sur un petit paletot que je croyais perdu, j’ai pu apporter ma petite contribution à l’initiative de WWF France.

L’organisation mondiale de protection de la nature lance une nouvelle campagne de communication 360 autour d’une ligne de vêtements en fourrure d’animaux imaginaires (vous suivez ?). En réalité, l’association a voulu traité avec humour et qualité ce sujet on ne peut plus sérieux en réinterprétant les codes de la mode et en s’appuyant sur la capacité qu’à la mode d’intéresser le plus grand nombre (en particulier en période de Fashion Week), les leaders d’opinion comme le grand public.
La collection (en laine de mohair naturelle) est dessinée par le collectif anglais Boudicca et fabriquée en Europe . WWF a fait shooter la campagne par Mark Seliger et les agences Marcel et Pietri (Publicis) ont médiatisé le dispositif sur les réseaux sociaux et auprès des journalistes et des blogueurs.

Si vous êtes sur Instagram ou sur Twitter, je vous invite à votre tour à soutenir cette initiative en suivant le compte Twitter de WWF . Vous pouvez également illustrer votre « Outfit of the Day » par un vêtement ou un accessoire en fausse fourrure et de le mentionner via le hashtag #ootdwithfakefur .
« Les gens ne donnent plus rien sans recevoir en retour » explique le directeur de la communication de WWF France, Olivier Barthes. Et si on lui démontrait que si ?

(crédit : motsdemode)

Image de prévisualisation YouTube

Balenciaga Spring Summer 2013-motsdemode
Fetiche silhouette

Girly Balenciaga

Je suis de retour, plus en forme que jamais ! Belle année à toutes et tous, qu’elle nous et vous apporte une mode inspirante et une foule d’anecdotes créatives et illustrées, qu’elle vous accompagne dans vos jolis projets et vos succès, qu’elle nous aide à surmonter les moments critiques et qu’elle nous permette de continuer à rêver un peu…

Focus mode cette fois-ci, avec une première approche de l’été prochain. Pour Spring Summer 2013, Nicolas Ghesquière (désormais remplacé par Alexander Wang) a revisité le bustier en forme d’oreilles de Minnie et milité pour le retour du volant qui s’illustre chez bon nombre de créateurs la saison qui vient. Si j’adore cette silhouette, je n’y retrouve pas les codes Balenciaga austères et robotiques, ultra structurés. Votre avis ?

(Balenciaga Printemps été 2013)

Actu mode, Fashion week & Salons

Dear New York,

Un petit coucou rapide de New York où les défilés ont commencé depuis jeudi.

Ce matin, direction le show Lacoste et la nouvelle saison de Félipe Oliveira Baptista…
Hâte de vous en dire plus.

Humeur de mode

Les mains de Jules

Jules-Kim-Evreux-motsdemode

Hop, à Paris pour quelques heures…
Le temps de poster une photo souvenir de la Fashion week de mars, ou j’ai rencontré, grâce à Emma, la talentueuse Jules Kim, créatrice de joaillerie new-yorkaise… C’est intéressant avec le recul de se rendre compte qu’il y a eu un avant et un après Fashion Week… Beaucoup de changements en peu de temps et sur tous les plans… Beaucoup de bonheurs aussi…

Blogging, Fashion week & Salons

Retour sur les tapis (oui il est bien question de mode ici…)

Pendant toute la fashion week, j’ai découvert un truc : si j’aime prendre des photos, c’est surtout le mouvement que j’aime suivre, l’ambiance, l’allure des filles, la frénésie des arrivées et des départs, le final de chaque show…

Du coup, je me suis amusée à filmer les dernières minutes de chaque défilé, parce qu’il donne un point de vue, pas très éclairé, mais une vue d’ensemble de la collection, et que c’est bien plus sympa de le découvrir comme ça, que d’attendre les photos du look book, non ? Et puis voila déja plusieurs mois que je bassine mon entourage avec mes projets de video pour le blog, alors je me suis jetée à l’eau !

J’ai beaucoup pensé aux lectrices et lecteurs de ce blog pour chacun de ces films. Je me suis demandé si cela pourrait vous intéresser de découvrir la mode, les défilés, mais aussi les marques autrement, avec un point de vue, toujours le mien, mais avec un peu de musique, du fun,  un petit scénario… Et puis surtout quand j’ai réalisé la chance que j’avais d’assister à tous ces shows, je me suis dit que j’avais envie de la partager sur ce blog, cette chance…

Ici, vous découvrirez trois des créateurs dont j’ai beaucoup aimé le travail :
Anne Valerie Hash, qui a pris le parti d’un jolie collection féminine aux accents boyish, et dont la légèreté des matières faisait presque oublier que l’on était en hiver ;
Felipe Oliveira Baptista, dont le travail ultra graphique mixé à des pointes de couleurs (du crème, du violet, du bleu) m’a totalement séduite et l’allure des filles sur leurs chaussures charleston tout autant
Roland Mouret, l’homme qui rend les femmes séduisantes comme Grace Kelly dans les films d’Hitchcock… De l’élégance à l’état pur.

J’aimerais bien avoir votre avis et vos critiques sur cette video, alors faites moi par de vos commentaires ! Ce que vous pensez du principe, des collections, de l’ambiance, des lieux…

Paris Fashion Week, Anne Valerie Hash, FO Baptista, Roland Mouret, March 2010 from mots de mode on Vimeo.

Paris Fashion Shows, March 2010
Anne Valerie Hash, Felipe Oliveira Baptista, Roland Mouret
www.motsdemode.com
Music credit : Florence and the machine

La vidéo est un peu longue à charger… Ne m’en veuillez pas je débute !!! Et je ne maitrise pas toutes les astuces pour exporter léger… Si vous voulez, vous pouvez la trouver ici (choisissez Petit parmi les trois formats c’est le mieux me semble t-il)

Bonne journée !

Actu mode, Fashion week & Salons

Spring freshness (Paris fashion week again)

Le soleil a fait quelques apparitions, mais je sens que certaines de nos rédactrices (et de nos blogueurs) ne vont cependant pas pouvoir échapper à la pneumonie. Eh oui, la fashion week appelle au look et débarquer front row en doudoune c’est moche. Un point c’est tout.
Bientôt, on servira des soupes chaudes à l’entrée des défilés…

Premier constat après quelques jours… La fashion week a mis la crise entre parenthèses. On n’est pas non plus revenu au bling bling et au show off  de l’époque (sauf peut etre chez Dior avec Galliano et son neo équestre – copyright Laurent Rojot – qui avait opté pour une bande son r’n’b et un parterre de personnalités venues d’outre atlantique, dont l’actrice Lindsay Lohan qui a déchainé les twitts après s’être fait refusé l’entrée pour cause de retard aggravé) et un défilé avoisinant les 1 million (ou peut être 2… ou 3).
Coté faits marquants : Beth Ditto est l’invitée de marque de la saison, elle est de tous les shows. Carine Roitfeld et toute l’équipe de Vogue ont été blacklistée par Balenciaga. Alexandra Golovanoff est la journaliste de mode la plus souriante que j’ai jamais rencontrée. Sofia Kokosalaki a refusé que les blogueurs soient conviés à son défilé (ah! on me dit dans l’oreillette que Scott et Garance sont entrés in extremis…)

Certaines marques, quand à elles, les plus petites, ne défilent pas ou optent pour une présentation en petit comité : Erotokritos reçoit chez lui, Malandrino expose sa collection dans un salon du Crillon, Paule Ka investit sa propre boutique, tout comme Requiem… Céline défie le circuit Tuileries/Quai Malaquais/Halle Freyssinet et a carrément opté pour la porte de Saint Cloud et son tennis club…

Je vous ai préparé une petite sélection des détails en images qui ont retenu mon attention de ces derniers jours…
Bon dimanche !

Viktorandrolf-show-motsdemode-mars10
Encore des wedges et des wedges…
Roland-mouret-motsdemode-mars10
Le mélange des styles plumetis/rouge/vache/docmartens en total décalage avec le style Mouret (backstage show Roland Mouret)

Roland-Mouret-shoes-motsdemode-mars10
Des chaussures de princesses hollywoodiennes (backstage show Roland Mouret)

Roland-Mouret-Louboutin-motsdemode
la cousine de Roland Mouret aime Louboutin (backstage show Roland Mouret)

Viktorandrolf-show-motsdemode-mars10
Combat de fauves entre deux shows (Show Dior)
Erotokritos-show-motsdemode-mars10
Le legging en maille sera graphique ou ne sera pas (Erotokritos)

Erotokritos-show-2-motsdemode-mars10
Une nouvelle façon de porter la pochette de Papa (show Erotokritos)

Pizza-Jalouse-Lofficiel-motsdemode-mars10
Pizza Jalouse Pink Flamingo offerte à la sortie des shows (Show Erotokritos)

Viktorandrolf-show-tuileries-motsdemode-mars10
Lunettes vintage et maxi écharpe (je veux la même) (Show Viktor & Rolf)

Lagerfeld-CocoRocha-show-motsdemode-mars10
Coco « Barbarella » Rocha (Show Lagerfeld)

IMG_4024
Fourrure, coiffure de lionne et THE RED lips (show Lagerfeld)

Lagerfeld-Freja-Behar-Motsdemode-mars10
Freja Behar, mon caméléon préféré, dont je vous ai déja parlé ici (show Lagerfeld)

Suivez aussi la fashion week avec mon acolyte et partenaire de défilés, Pascal, aka Monsieur « Standing sans invitation », sur Mombetperena.

Fashion week & Salons

I want yellow boots (la mode la mode la mode)

Margiela_Motsdemode_mars10
Margiela, Halle Freyssinet, Paris, Mars 10. ©motsdemode

Vendredi fut une très belle journée de défilés.
Avoir découvert le travail de Roland Mouret fut une belle expérience.
Ce créateur française exilé à Londres est le chouchou des rédactions (Anna Wintour en tête qui était dans la salle), et leur fait honneur avec une collection hyper bien construite, ultra glamour, sexy, bien coupée, désirable, hitchcockienne… Une expérience formidable, moins exceptionnelle question mise en scène avec une série de gros ballons gonflés à bloc suspendus au plafond, et une lumière très dure, rendant quasi impossible la prise de vue de qualité.

Show Dior. Impossible d’y assister mais je n’en ai pas reçu de bons échos, passons. Le show était véritablement à l’extérieur de la tente dressée comme à l’accoutûmée au sein des Tuileries. Défilés de personnalités, de journalistes, de rédactrices connues et moins connues. Ballet de chaussures sur talons de 18, combats de looks, batailles de photographes street style… Certaines personnalités doivent carrément être effrayées par cette meute d’appareils photos devenant carrément hystériques à l’approche d’un détail qui tue (fourrure rose, talon aiguille, Carine Roitfeld, chien gonflable Grazia, pochette assortie aux wedges…)

Vivienne Westwood. Une étonnante présentation de looks aussi excentriques les uns que les autres.
Les filles étaient sublimement maquillées, le mix des matières et des imprimés est totalement improbable, mais le résultat suffit à éclairer le catwalk : des plaids sont réinterprétés en manteaux façons cape ceinturés, des toiles de jouy côtoient des écossais et des léopards, du jaune, du rose, du gris, du bleu, waow les rangers glitters sont remarquables…
Il est clair que la collection ne peut pas laisser indifférent. Je n’aime pas tout. Voire presque rien. Mais j’aime surtout l’énergie qu’elle y a mis, et le nombre de silhouettes qui ont défilé. Et ce parti pris de suivre sa ligne de conduite excentrique, mode, pleine d’humour et d’audace. Le vrai twist à l’anglaise qu’on a pu noter sur le front row avec Beth Ditto en guest et à quelques mètres, l’équipe de Gareth Pugh, dont nous avions appréciés le look il y a deux jours… Et puis il était plutôt chouette ce final collégial, Vivienne en tête de meute, bouquet de fleurs dans les bras, hyper fière.

Margiela_Motsdemode_mars10
Margiela, Halle Freyssinet, Paris, Mars 10. ©motsdemode

Show Margiela. Assurément mon préféré depuis le début de la fashion week parisienne et l’une des plus belles expériences visuelles qu’il m’ait été donné d’avoir. Le show avait lui aussi lieu dans l’un des hangars de la Halle Freyssinet (comme Westwood et Lanvin). Quasi 1000 personnes rassemblées dans ce lieu habité par Margiela (et surtout son équipe désormais aux commandes). La lumière se résumait au rouge des néons chauffants au plafond, les places étaient réparties par grappes de 20 sièges environ (une vingtaine de grappes au total) et la présentation fut faite  pour ainsi dire « à l’ancienne », chaque mannequin défilant de groupe en groupe dans le but de présenter sa silhouette. Un très beau mix d’allures masculines décoincées par des détails chocs : pantalons coté face, jambes nues coté pile, dos décolleté plongeant, mix de légéreté féminine et de flanelle aux accents « boyish », couleurs vives et éclatantes contre gris souris, noirs et bruns., pour finir avec des grosses chapkas géantes en fourrure dont les oreilles descendent jusqu’à la taille des filles…  Malgré la bande son inquiétante, j’ai vraiment adoré ce défilé d’une pure beauté. Je me suis laissée emportée par la collection, des vêtements aux chaussures, j’en suis encore toute étonnée. pour être honnête. Je m’attendais à du convenu, du créateur et de l’espièglerie, certes, mais pas du convenu déconvenu… Je sais c’est pas clair… C’est limite freudien.
Pas de doute, c’est bien l’esprit Margiela qui est aux commandes, et ce, malgré le départ du créateur.

Je suis conquise, vous l’aurez bien compris. Une seule question, et pas des moindres, à mon esprit : quand vais je pouvoir enfin shopper ces bottes jaunes ?

(pardon pour la qualité des images prises depuis mon iphone)

Fashion week & Salons, Humeur de mode

The Selby x Colette

Selby_Cover_Final_HR

La Fashion week est toujours le moment opportun pour inaugurer un nouveau lieu (Joseph), lancer une exposition (Yves Saint Laurent), manger des pizza (Pizza Jalouse Pink Flamingo), rencontrer Anna Wintour (défilé Roland Mouret), avoir mal aux pieds (maudites chaussures cheap!), se faire photographier par les japonais (Virginie Mouzat, Giovanna Battaglia, Leigh Lezark…), prendre le métro toutes les 45 minutes, shooter les mannequins backtages (Mombetperena), jouer avec ses cheveux (défilé Giles), se faire marcher sur les pieds à l’entrée de la soirée VIP de la semaine (Viktor&Rolf), se faire marcher sur les pieds à la soirée la moins sympa de la semaine (Barbara Bui), boire un coup avec Carine (Vogue Bar)…

Et puis aller chez Colette… Chez Colette, il y a toujours du monde, mais en période de Fashion Week, ça frôlerait presque le service d’ordre à l’entrée et le crêpage de chignon entre deux robes Miu Miu…
Paradoxe des paradoxes : on aime bien quand c’est le bordel chez Colette, ça galvanise. Et ça donne la température sur la fashion week parisienne.

Toute la semaine, Colette a donné carte blanche à Todd Selby – le photographe qui aime bien venir chez vous. Il a investi le concept store de la rue saint-honoré, et reçoit tous les jours dans la Vitrine Appartement. Demain, samedi, il vous recevra pour une consultation gratuite sur l’ intérieur de votre appart. Il suffit juste d’apporter quelques photos de chez vous, de votre bureau, de votre maison de campagne… Accessoirement, vous pourrez aussi y trouver son bouquin, en exclu puisqu’il ne sera commercialisé que le 1er avril…

Fashion week & Salons

Gareth Here we come

Hello hello

un post très rapide avec quelques pics of the day.
La Fashion Week a démarré hier à Paris. Jolies filles dans les rues, front rows et standings, limousines parcourant les rues parisiennes, jolis looks, bref, une belle énergie qui a envahi la capitale pour la semaine.

Petit tour de l’air du temps de cette journée…

AnneValerieHash_motsdemode_mars10
De la transparence et de la légèreté qui fait penser à de l’été… Mais non c’est bien la collection Automne Hiver (Anne Valerie Hash)

AnneValerieHash_motsdemode-mars10-2
De la chevelure tressée bohème mais pas pocahontas…

Irina-lazareanu-annevaleriehash-motsdemode-mars10
De l’allure Boyish mains dans les poches (Irina chez Anne Valerie Hash)

felipeoliveirabaptista-motsdemode-mars10
De drôles de bottes qui réinventent l’esprit charleston (chez Felipe Oliveira Baptista)

Mombetperena-JamesBort-motsdemode-mars10
Des blogueurs élégants (Pascal de Mombetperena, et James Bort)

gareth-pugh-motsdemode-mars10
Du cuir et du gothique militaire (chez Gareth Pugh)

charles-ghislain-motsdemode-mars10
De jolis garçons androgynes (Charles Ghislain chez Gareth Pugh)

wedges-gareth-pugh-motsdemode-mars10
Des wedges, des wedges, des wedges…

Aujourd’hui je fais un break forcé, mais vendredi c’est reparti !!!
Bonne journée !