Browsing Tag

basiques

Pinterest_169902457681
Conseil Mode, STYLE

10 basiques à avoir dans sa garde-robe

Alors, après ce retour fracassant (merci pour vos messages les copains), difficile de s’enthousiasmer sur les collections de la saison. Sans compter que je suis un peu allergique aux boutiques, depuis que je commande tout tout tout sur internet (merci la maternité).
Du coup, j’avais envie de partager avec vous ma sélection de 10 pièces incontournables à avoir dans son placard. Autour de ces pièces, on peut naturellement s’amuser avec les pièces fortes d’une saison (un tee-shirt jaune citron, un top en dentelle… ) ou les coups de coeur compliqués qu’on n’aurait pas imaginé shoppé ( un imprimé à grosses fleurs, une robe rose pastel).
Et surtout on trouve tous ces indispensables à tous les prix.

10. La Stan Smith : je sais elle vous énerve. Mais elle est déjà en train de passer de mode, remplacée à la hâte par sa consoeur la Superstar, déjà elle même sur le point de s’auto détruire… Donc seuls les vrais la portent désormais (et la portait avant toute cette histoire). Regardez Phoebe Philo.
9. Un jean bien coupé. Peu importe qu’il soit slim, boyfriend, taille haute, taille basse, et même flare. Du moment qu’il vous va. Le jean traverse les modes. Vous traversez les modes. Les saisons, les tendances, les styles. Et dans un jean qui vous va. Et faites le deuil de celui qui ne vous ira jamais. Moi, par exemple, avec mes hanches et ma passion pour les baskets, j’ai arrêté de croire qu’un jour je porterai le flare comme Elle Mc Pherson à sa grande époque, taille 36 et juchée sur des talons de 10. Du coup je me sens beaucoup mieux.
8. Un pull en cachemire. Aujourd’hui on en trouve un peu partout à tous les prix. Ce sera votre pull doudou qui réchauffera vos soirées pendant l’été, et que nous ne quitterez pas l’hiver. Vous pouvez le porter avec tout (tant que vous évitez le fuschia ou le bleu canard. Et après tout pourquoi pas) et sous toutes ses formes : gilets, col rond oversize, col en v près du corps. Warning : votre mec risque de vous le piquer.
7. N’importe quoi de léopard. Pour moi c’est un basique, pour vous peut être moins. Donc selon votre degré d’implication envers la mode, vous pouvez shopper une pochette qui accessoirisera votre robe noire ou votre combo veste de smoking x jean, une paire de bottines ou carrément un manteau. Le manteau choisissez le simple et court, pour contrebalancer l’imprimé. Avantage : votre mec ne vous le piquera pas.
6. Un blouson en cuir. Perso j’en ai 2. Un blouson très court et super usé, mais importable au boulot. Un perfecto qui lui est beaucoup plus présentable. Dans les deux, cas, je m’autorise à les porter avec une robe courte, une robe longue, un pull oversize et un slim, un tee-shirt loose et un boyfriend (le pantalon hein, pas le mec). Pas de règle avec le blouson en cuir. Si vous voulez jouer les bikeuses avec un pantalon et des talons de 10, faut y aller. Allez quoi !
5. Une paire d’escarpins en cuir. Il parait que la bonne hauteur (celle qui serait supportable) c’est 6-8 cm. Perso, c’est plutôt 4-5 cm. La couleur, ca dépend de vous. Je ne vais pas vous dire d’acheter du noir, c’est tellement ennuyeux. Si vous adorez le rouge et que vous assumez de porter des escarpins rouges, go for it ! Le tout c’est de se dire que c’est votre basique à vous, celui qui va s’accorder à toute votre garde-robe.  J’entends par là que si vous ne deviez ne choisir qu’une paire (à emporter en vacances par exemple) ce serait celle-ci. Pour moi c’est une paire d’escarpins léopard (cf. point n°7). En attendant de trouver le modèle parfait.
4. Un vernis rouge. Pour moi, c’est devenu un accessoire au même titre qu’une paire de chaussures ou un sac. Rouge parce que comme le reste, il se porte et s’emporte en voyage avec tout. Et il habille n’importe quelle fille en femme.
3. Une veste d’homme. Une veste de smoking. Ou un blazer. Le genre de veste que vous aimez porter pour impressionner la galerie. J’aime bien porter ce genre de veste pour les rendez-vous de boulot, elle me donne de l’assurance. Choisissez là dans une belle matière un peu lourde, avec une coupe droite et plutôt masculine pour appuyer l’allure boyish.
2. Une chemise blanche. Celle-ci, j’ai beaucoup de mal à la trouver ces temps-ci. Je cherche une popeline un peu lourde qui ne se froisse pas en deux minutes et qui se tient. La chemise blanche, vous la porterez avec un slim, une jupe en cuir ou en sequins, une salopette en cuir, en baskets ou en talons. Autant la chemise en jean peut détendre une silhouette, autant la chemise blanche la rehausse. Donc c’est une excellente alliée pour celles qui se tâtent à porter un jean déchiré au genou au bureau. Vous le tentez pour moi et on débriefe après ?
1. Une robe. Pas vraiment une surprise hein ?! Je vais pas vous faire le topo sur la petite robe noire. Comme pour son voisin l’escarpin, adoptez la couleur qui colle à votre garde robe. Et comme un mantra que vous répéterez à l’envie telle une chanson de Britney, choisissez celle qui vous va (« choose the one you are made for » pour celles qui comme moi parlent anglais sur instagram). Les robes, je les aime courtes, avec des poches et droites pour gommer mes hanches, en toile de coton ou en polyester (super facile à entretenir du coup) confortables, faciles à porter et à accessoiriser (ceinture, pochette, bijou…)

Crédit Image : Stylizimoblog
Pour plus d’inspirations, retrouver mon board d’inspirations sur Pinterest

2014_07_style_perfect_grey_sweat_andotherstories
Fetiche silhouette, Must Have, STYLE, Trending

Le sweat parfait

Dans ma quête des vêtements basiques à prix raisonnables et du dressing parfait, il y a : la chemise blanche facile à porter mais surtout facile à reporter (sans repassage quoi), le pantalon carotte en cuir bien coupé, la sneakers blanche (pour l’instant mes Stan Smith de bobo #commetoutlemonde me mettent à l’aise et je dois dire que je les adore #shameshameshame), le jean de  mum » (celui la je viens de la choper sur Topshop, mais compte tenu de la météo, j’y reviendrai ultérieurement hein), le bon blazer, la jupe léopard (difficile de trouver un imprimé vraiment parfait et qui fasse pas pute – oups c’est dit !) et il y a aussi le sweat basique. Pas de message, pas de fioriture, ni de surpiqure, ni de renfort aux manches, et surtout pas loose… Le bon sweat bien coupé, classique, qui se tient, qui est beau, que je pourrai mettre au boulot avec mon short en cuir, ma robe en laine, mes bijoux de famille.

2014_07_style_perfect_grey_sweat_andotherstories_recto
LE Sweat gris anthracite, & Other Stories, Automne Hiver 2014

Eh bien ce sweat tant désiré, cherché, rêvé, je viens de le trouver. Oui Madame ! Et pas chez Margiela, ni chez Céline. Non je l’ai trouvé et il est chez & Other Stories. Ouais. Il est gris anthracite, le gris qui habille la silhouette et se distingue du gris « university of Maine » qu’on en a marre de voir, il a le bon col ni trop ni pas assez, qui se maintient mais qui ne serre pas la gorge, et aussi le bon fitting pas mec mais pas trop meuf non plus. Il a la bonne longueur juste au milieu des fesses voire légèrement en dessous, et surtout surtout surtout la bonne matière, pas celle d’American Apparel un poil trop souple, pas le néoprène de chez Jil Sander, pas le fruit of the loom de mes 15 ans, non le bon sweat en jersey lourd et gris. A l’heure où je vous parle, il fait 32° dans ma chambre, je sue dès que je bouge le petit doigt, mon ordi a mis le ventilo, mais ce sweat, je peux vous dire que si je l’avais sous la main là maintenant tout de suite, je dormirais avec. Ouais. La mode.

Just me myself and I, Portrait de mode, PORTRAITS, Straight to the Point

2012, résolutions féminines

Exit 2011, 2012 is coming !
Je me réjouis de laisser derrière moi l’année passée et d’ouvrir mes yeux et mes oreilles sur 2012. Dans mes bonnes résolutions : refaire confiance au vestiaire Zara, embrasser ma féminité, faire le vide dans mon placard et ma salle de bain et installer définitivement mon style perso en mixant les basiques avec mes craquages ponctuels en y ajoutant une dose de maturité. En clair : conforter le « less is more » entamé en 2011 en faisant de meilleurs choix, plus qualis et plus durables sans dépenser plus. Ce qui signifie craquer moins mais mieux :-) Je vieillis… Continue Reading

Just me myself and I

Le cas de la chemise en jean

la chemise en jean, ma nouvelle pièce fétiche

la chemise en jean, ma nouvelle pièce fétiche

Bon, hier soir, je me disais que ça faisait longtemps que j’avais pas épilogué, disserté ou cancanté sur une pièce fétiche de mon dressing. Sur les conseils de Fleur, je suis allée me mettre en quête de la fameuse chemise-en-jean-qu’il-faut-porter-cette-saison, ce week end. Sur le point de shopper la dite pièce culte PE10 chez l’espagnol, rattrapée in extremis par Pascal (mais malheureuse, tu vas pas aller te payer une chemise espagnole pour le prix de deux chez le suédois, allez hop file et que je ne te revois plus !!!!), je me suis pointée chez le suédois. Donc.

Après avoir enjambé deux vestes rouges Garden et quelques nanards en crochets, je la trouve.  Planquée. Elle m’attend, bien sagement.
Je l’aime déjà. J’essaie juste de comprendre l’intérêt de la vraie fausse déchirure sur le flanc, faite exprès. Le détail sans intérêt, mais allez comprendre, ca ne m’empêche pas de casquer et de repartir avec.

Ce qui est chouette avec ce genre de hunting, c’est le plaisir que vous procure la pièce tant recherchée, alors que vous ne vous y attendez pas… Définitivement, j’ai entamé une cure de désintox en matière d’achat compulsif. Et quand j’achète un vêtement désormais, j’ai vraiment envie :
1 : qu’il me plaise plus d’une soirée
2 : qu’il vieillisse avec moi
3 : qu’il puisse se porter de plusieurs façons et en toute occasion.

La chemise en jean, répond à tous ces critères. Je peux la porter sur une robe à pois, ou comme Foley qui me confie qu’elle a la même et qu’elle l’aime sur un slim, ou comme ByGlam sur une jupe et du plumetis, ou encore sur un carrot pant, ou un short, ou sous un blazer, ou un pantalon blanc, ou en total look jean (et là j’ai carrément hâte de choper le bon jean qui collera parfaitement à ma nouvelle amie) ou même sur un body en dentelle, chemise déboutonnée et manches retroussées (it’s raining meeeeeen alleluia)…

Giuseppe Zanotti @ Net a Porter

Giuseppe Zanotti @ Net a Porter

Prochain cas : la chaussure de fille. La vraie.