2014_03_Renhsen 10_01_14-15
Portrait de mode, PORTRAITS

3 questions à … Renhsen

Il y a quelques jours, à l’invitation de Juliette, je débarquais, un pain au cheesecake et aux cranberries de Christophe Vasseur (du Pain et des idées > pas donné mais tellement bon !) à la main, chez Mikael et Judith, les charmants créateurs de la marque de jeans Renhsen. Audacieux que de se lancer sur ce marché, quand on prend 2 minutes pour compter le nombre de marques qui proposent aujourd’hui du jean, de LEVI’S à DIESEL en passant par ACNE, APC, Edwin, Current Elliot et même Carrefour… On doit bien pouvoir en compter 500 !
Mais c’est le pari fou qu’a fait ce couple à la vie comme au boulot. Renhsen, c’est aussi une boutique multimarques de la rue Beaurepaire (dans le 10ème arrdt de Paris) qui propose de compléter son look avec de jolies marques féminines à l’image de Sessun, Laurence Doligé ou Patricia Blanchet. Ils ont répondu à mes questions !

– Comment est née Renhsen ? Que signifie Renhsen ?
Mikaël : Renhsen est la concrétisation d’une passion qui m’anime depuis de nombreuses années. La toile denim, en particulier le Selvedge qui est la toile de jean originelle, a bercé mon enfance et mon adolescence, d’une, parce que le jean a très vite été mon vêtement fétiche et aussi parce que je me suis régalé toute ma jeunesse de westerns et autre road movies à l’américaine dans lequel le denim tenait un rôle de choix ! C’est donc très naturellement que je me suis mis à travailler comme revendeur de jeans Levi’s sur le marché français. Fort de vingt années d’expérience dans le domaine, j’ai eu envie, avec Judith de créer ma propre marque. Après un voyage déterminant au Japon, et la découverte d’un processus de fabrication unique au monde – les ateliers japonais sont les seuls qui conservent les méthodes de fabrication des premiers jeaners américains – nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure !

2014_03_Renhsen 10_01_14-17

2014_03_Renhsen 10_01_14-16

– Comment une petite maison de jeans comme la vôtre parvient à se différencier d’une grande marque ? 
Mikaël : C’est justement la qualité de nos jeans qui fait toute la différence. Notre extrême vigilance sur les matières, les méthodes de fabrication, les coupes nous placent à l’opposé des grandes marques qui cherchent à produire vite et dans des quantités industrielles. « Maison de Jean » depuis 2005, Renhsen ne se prend pas au sérieux mais a pour but de redonner ses lettres de noblesse à la toile denim. Chez nous le jean est une culture à part entière, une culture que l’on souhaite défendre et transmettre au plus grand nombre.

– Tendances Printemps été 2014 : fille ou garçon, quel jean faudra t il porter ou se faire offrir ?
Judith : Chez l’homme, un jean en toile japonaise cela va de soit ! Notre modèle Louis (coupe slim) en toile grise est un indémodable qui convient bien à la douceur de l’été. Sa teinte chic est à la fois originale et passe-partout : on pourra donc porter ce denim en mode été « détente » comme dans le cadre d’un dress code plus « habillé », avec une chemise blanche, une veste et une paire de Chelsea pour le soir.
Chez la femme, notre modèle Olga dans un imprimé arty qui tire sur le tribal est on ne peut plus dans l’air du temps ! C’est un de nos intemporels qui devrait faire fureur dès le début de cette saison. Les références artistiques sont très présentes dans la mode cet été, du coup ce denim colle parfaitement à la tendance ! Pour le mettre en valeur, on peut le porter sous un tee-shirt blanc tout simple et avec une jolie paire d’escarpins.

Crédits – Portrait : Louise Carrasco ; Campagne : Cyrille Robin

3
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply