Découverte Mode, Fashion week & Salons

Colette x Swarovski

Colette Swaro_8038

Swarovski a renouvelé son invitation déjà lancée la saison dernière chez Colette. Un petit déjeuner aux bloggeurs mode était orchestré par Karla Otto en clôture de la fashion week parisienne. La saison dernière, nous avions pu rencontrer le créateur Joseph Altuzarra, dont la collab avec L’Atelier Swarovski sera d’ailleurs disponible chez Colette tout prochainement…

Rendez vous était pris, donc cette fois ci, pour la collection Automne-Hiver 2011.
Pour cette nouvelle saison, L’Atelier Swarovski a fait appel à une nouvelle sélection de designers, issus de l’univers du bijou pour certains (Rodrigo Otazu) ou … pas du tout (Arik Levy, Cate Adair).

Lors de la première présentation chez Colette, en octobre dernier, j’avais interrogé l’équipe Swarovski sur la capacité de leurs invités créatifs à proposer des bijoux fabricables. On ne traite pas un vêtement ou un sac à main de la même façon qu’un bijou. Ils m’avaient répondu à l’époque, que leur job, c’était surtout de trouver des solutions aux initiatives des designers. Cela pouvait prendre la forme d’un challenge à certains moments, mais ils étaient finalement tous emballés d’avoir su repousser leurs limites. En clair, ce qui leur plaisait chez ces créatifs, c’était leur oeil neuf, leur capacité à innover, et pas forcément leur volonté de créer un bijou fabricable…

Colette Swaro_7980

Parmi les collections présentées cette fois ci, ma préférence va au travail de Rodrigo Otazu. Ex fashion editor pour Vogue Australia, Otazu a posé ses valises aux Pays Bas, et a lancé sa propre collection de bijoux fantaisie. Pas de surprise donc avec Ozatu, qui maitrise le propos du bijou fantaise.
Naturellement, la naissance de cette collaboration avec Swarovski m’a d’abord laissé perplexe. Pourquoi faire appel à un créateur de bijoux ?

… Parce que c’est un artiste des backstages. Tout comme Cate Adair, styliste sur Desperate Housewives, Rodrigo Ozatu collabore avec le cinéma et la télévision (Gossip Girl, Sex and the City).
Etonnant point de départ pour une collaboration créative, mais après tout pourquoi pas ? Une thématique aussi originale que ciblée : si j’en crois quelques chiffres, on est de plus en plus fan de séries tv, et quand on sait que le jeune couturier Maxime Simoens habille B. et S, on comprend un peu mieux le pourquoi du comment…

Dans ce contexte, je regrette que ne soit pas née de cette initiative, une collab avec Janie Bryant, styliste de la série Mad Men, dont l’univers créatif aurait été des plus inspirants, vous ne croyez pas ?

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Sasha Luna 16/03/2011 at 14:47

    Je verrai bien une collaboration avec des mangakas, histoire de renouveler un peu le genre et de sortir des sentiers battus avec des bijoux complètement barrés. Un peu comme la collection Eliot et Erika.

  • Reply Barbara smith 27/10/2013 at 22:20

    Canwt find you on cardsapp. Whatws your CBN?

  • Leave a Reply