Culture mode

Revue de presse

grazia-jalouse-motsdemode

Voila un petit moment que je n’avais pas proposé un petit décryptage de magazines…
Focus sur Grazia et Jalouse.

Grazia. En couv, Lou Doillon. Je n’ai rien contre Lou Doillon, mais là, l’interview manque cruellement de profondeur. La journaliste y est certainement pour quelquechose. En clair, on essaie de lui faire dire que sa famille est tellement pesante par sa notoriété, qu’il lui a fallu se battre pour devenir ce qu’elle est…
Sérieusement, un autre angle sur Lou Doillon, son approche de la mode ou ses références stylistiques, n’aurait il pas été un brin plus instructif ? Ah oui mais Grazia, c’est quand même un peu people… Donc la coverstory c’est quand même le contenu qui doit faire vendre. Ce qu’on a envie de savoir, c’est comment elle gère ses relations avec sa mère et ses soeurs, si elle sort tous les soirs, si elle est capricieuse… Bref, si elle a des sujets intéressants à raconter aux lecteurs… Ok, donc j’avais oublié entre le Spécial Mode et le Spécial accessoires, que Grazia c’était de la mode  ET du people… Le spécial jeans ne m’intéresse pas. En revanche, bravo à la chronique de Coco, toujours instructive. Ici, consacrée à Inès au dernier défilé Chanel…

En fait, Lou Doillon aurait pu faire la couv du Jalouse. Car Lou Doillon pourrait être une slasheuse…
Une quoi ?
Une slasheuse… C’est le propos de Jalouse ce mois-ci. Ces filles hybrides, it girls, chanteuses, mannequins, djs, muse, créatrice, artiste, skateuse, icône…
Choisies pour illustrer le topo : Erin Wasson, Irina Lazareanu, Mohini Geisweioller et Alexandra Richards… Des copines de Jennifer Eymère ? C’est possible… A n’en pas douter, la rédactrice en chef a défini sa ligne éditoriale sous l’angle « album de famille ». La belle devrait réaliser son propre Facebook ou un arbre généalogique modesque, on y retrouverait très certainement les gens les plus hype de la planète. Joli catalogue d’auto promo en somme…
J’ai toujours aimé Jalouse pour son approche pointue de la mode et des tendances, mais là j’ai, tout comme Grazia, l’impression de me retrouver dans un magazine people, où il est bon de revendiquer une attitude et un mode de vie (la hype, les soirées, le baron, le crew, etc…)
En revanche, coté mode, sur tout le premier cahier, le magazine se défend bien. Normal, c’est Laure Ambroise aux platines. Le papier baptisé « Changement de cap » sur les collections croisière est visuel et l’angle choisi (elle traite le papier par tendances) bien illustré. Jolie maquette. Idem pour la rubrique Warning, qui permet de repérer les marques à suivre…

Une fois n’est pas coutume, Jalouse m’ennuie. Grazia aussi. Match nul.

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply fashionstyle 31/10/2010 at 21:31

    Merci pour ce top décryptage…

    • Reply Nardjisse 01/11/2010 at 20:37

      @Brigitte : merci merci ! Trop contente d’avoir un comment de la beauté Toulousaine ! bisous :-)
      @Madame m la mode : halala si vous les achetez, je veux bien votre avis !

  • Reply Madame M 01/11/2010 at 14:35

    Halalala! Ces numéros sont si décevants?! je me faisais une joie d’aller les acheter chez mon buraliste demain matin après le travail mais lààààà…

  • Leave a Reply