Humeur de mode

Christmas spirit

Photographer : Vanessa Jackman @ vanessajackman.blogspot.com

Allez savoir pourquoi cette année, alors que j’évite à tout prix et ce depuis mon adolescence, les fêtes et tout ce qui va avec (le sapin, les cadeaux, les remises en question, les bonnes résolutions, la bûche…), oui cette année, j’ai envie de cet esprit de Noël. J’ai envie de sapin, de surprises, de faire plaisir, de partager une dinde, de me réveiller avec des cadeaux au pied du lit, d’un brunch digne d’un jour férié, de batailles de boules de neige, de guirlandes lumineuses et d’un peu de paix…

Je ne suis pas là (et vous ne me lisez pas) pour que je vous raconte toute ma vie, mais cette année a été pour moi assez remplie de petits hauts et de grands bas, d’expériences douloureuses et de rencontres – des belles et des moins belles -, qui m’ont fait grandir en à peine quelques mois. J’ai un peu perdu ma naïveté, celle qui me donnait ce petit truc, cette petite folie qui me protégeait de mes bêtises de fille immature : découvert bancaire, gloussement de poule, vente presse très matinale, nuit blanche alcoolisée et autre vie au jour le jour d’adulescente futile.
Vouloir être forte, surmonter les obstacles m’a rendue poreuse et m’a affaiblie.

Alors forcément, comme pour compenser et retrouver un peu d’insouciance, j’ai envie de maison en pain d’épices, de petites étoiles dans le ciel, d’une jolie déco de Noël, d’esprit de famille, d’une crème pour le corps qui donne la peau douce, de contes de fées et de blancheur immaculée.

Je me suis promenée de blogs en sites, j’avais presque oublié combien ils m’inspirent : le blog d’Anne-So, toujours très poétique et résonnant, les créations de Hello Naomi (checkez son flickr), les poupées de Jess Brown chez Smallable, les créations de ma fée préférée et celles de la douce Diane, les découvertes de Foley, les humeurs de Nuche, les postcards de MilkToof, la liste est tellement longue…

Bref, j’ai un peu le coeur serré hein, vous l’aurez compris. C’est toujours comme ça à Noël, je trouve ça triste et joyeux. Et j’ai envie de me mettre en boule jusqu’au 1er janvier (ou au 2 je ne sais pas encore).

Pas de bonnes résolutions pour 2010 donc, juste réapprendre à dépasser mes angoisses et à vous reparler de mode dans un joli espace digne de ce nom avec belles images et beaucoup de chaleur…

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply