Just me myself and I

Chai tea latte girl

blktietank1_regular
Top Sharon Buncher, OAKNYC

Encore un billet décousu du dimanche soir. Ma spécialité en ce moment…

Il est 23h et j’ai envie d’un mocha blanc, ou d’un caramel macchiato… Je suis starbuckisée à mort en ce moment et ça devient problématique… Vous me direz : il suffit de passer devant sans s’arrêter, non ? Oui mais sur le chemin de mon nouveau job, je suis OBLIGEE de passer devant. Et j’ai toutes les peines du monde à résister ? Accueil pas sympa, ambiance moche, clients no look, les adjectifs ne manquent pas pour décrire toutes les raisons qui devraient m’en éloigner… Et pourtant. Je suis bonne pour les S.A : les Starbuckers anonymes.

Sinon, en allant sur le blog de Rumi, j’ai découvert celui de Molly. Et grâce à elle, je viens de perdre 332$ sur mon compte en banque pendant quelques secondes… C’est le prix déraisonnable de ce top noir Sharon Brunsher en vente ici.

What else ?

Hyères c’est demain (ouais bof bon…). Je m’était promise d’aller faire un saut cette année pour humer l’air des prochains espoirs modesques. Mais ce ne sera pas encore pour cette fois-ci…

Ah! Au fait, je suis en train de terminer mes articles de bonnes adresses pour le supplément mode d’un news, qui devrait paraître le mois prochain, mais on en reparlera… Le bon point, c’est qu’il m’a permis de (re)découvrir de toutes nouvelles boutiques, et notamment fripes et vintage. Il faut absolument que je poste un billet sur ce sujet. Le vintage est en train de devenir une véritable addiction pour mon porte monnaie. Et un véritable business à Paris. C’est bien simple. N’importe quelle fermeture de boutique aujourd’hui se solde par une réouverture de boutique vintage à la place. Le salon du vintage a parait-il fait salle comble, les brocantes et les vide greniers fleurissent de portants de robes couture et de chaussures rétro, il est de bon aloi de posséder un Chanel vintage plutôt qu’un neuf… J’exagère ? A peine… Nous en rediscuterons très prochainement.

En attendant, je vous invite à découvrir le blog qu’un ami vient de lancer ici. Peut être le croiserez vous bientôt dans les rues de Paris ? Good luck Clément !

Bises !

PS : allez donc voir « in the Electric Mist »de Bertrand Tavernier. Les décors de la Nouvelle Orléans abimés par l’ouragan Katrina sont d’une beauté absolue, et la chaleur qui régnait pendant le tournage traverse l’écran jusqu’à vous…

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Une chicette à Paris 20/04/2009 at 13:25

    I was planning to go to Hyères this year as well but in the end my schedule wouldn’t allow it! So sad!!

    xoxo

    http://www.chicsetera.com

  • Leave a Reply