Actu mode

AW77


Photo : Gregoire Alexandre

Ce qui est intéressant avec la mode, c’est quand elle invite à pousser plus loin la démarche créative.
J’ai visité vendredi la péniche Nike, du coté du Pont de Sully.

J’aime bien Nike. C’est mon hip-hop side qui émerge. J’aime bien mixer quelques pièces un peu sporty avec des pièces un peu plus chic ou créateur.
Très jeune, j’ai commencé à collectionner les baskets de la marque : Jordan, Air Force, Dunk, Huarache, Cortez… Elles sont là dans mon placard. Certaines sont soigneusement planquées dans leur boites, d’autres voient le jour plus régulièrement, de façon très ponctuelle mais sur la durée : comme je suis un peu monomaniaque, quand j’aime un vêtement ou un accessoire, je suis capable de le porter de façon continue pendant plusieurs semaines.
Pas plus tard qu’il y a quinze jours, j’ai été prise d’envie d’une nouvelle paire de baskets, comme on a envie d’une paire de chaussures de luxe. J’avais envie de décontraction, c’est un peu ma période mains dans les poches…

Toujours est il que sur le « 1924 », on trouve toute une série d’icônes de la marque qui ont été réinterprétées par quelques influenceurs : Sefyu, Pedro winter et So-Me, Jonas&François, Andrea Crews, et puis last but not the least, Felipe Oliveira Baptista.

J’ai toujours été surprise et intriguée par le travail de Baptista. Notamment pendant la haute couture Printemps-été 2007, où les mannequins avaient défilés sur les podiums coiffées de tête de chevaux.

Ici, avec Nike, Baptista réinterprète le hoodie, l’un des vêtements que je préfère. Sous le nom de code AW77 (eh oui, le hoodie a déjà trente ans !), il le détourne en robe, sarouel, jupe. Les capuches masquent les épaules, les couleurs vives sont mixées entre elles et apportent un esprit très 80 – donc très actuelle – à ces looks. Ce que je trouve intéressant dans ce projet, c’est que le créateur a détourné le vêtement de sa fonction de départ. Vous allez me dire, ce n’est pas nouveau. Mais donner un esprit couture à un sweat à capuches, c’est drôle, non ?
Malheureusement, vous ne pourrez pas approcher ces pièces, qui sont exposées uniquement en images.
Le couturier ne souhaitait pas forcément que l’on puisse apercevoir les détails et les finitions, qui, comme dans la haute couture, ne sont pas toujours abouties.
Ceci étant, on se rattrape en parcourant le book d’inspiration – offert pour tout achat d’un hoodie – édité par Nike et qui illustre tout le processus de création de Baptista, depuis ses début en 1997, jusqu’à la création des 10 silhouettes. Et on aura le plaisir de rencontrer le créateur qui viendra sur le 1924 présenter son travail le 10 septembre à 18h .

Profitez également de votre visite pour découvrir la vidéo exclusive sur le Windrunner des petits frenchies Jonas& François, le docu The AM90 sound de Shawn Mortensen sur Sefyu, la Air Force Busy P customisée par So-Me et les paniers de basket plein d’humour d’Andrea Crews.
Bon dimanche !

Nike « 1924 »
Du 8 août au 20 septembre 2008
Horaires d’ouverture : tous les jours, de 12h à 20h
Entrée face au 10 bis quai Henri IV, 75004 Paris
M° Sully Morland ou Quai de la Rapée
www.nikesportswear.com

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply