Actu mode, Découverte Mode

Le nouveau Chloé sent la rose…

La semaine dernière, je vous racontais que les parfums Chloé organisaient un road-show dans le but de présenter leur nouvelle fragrance aux consommatrices.
Je m’y suis rendue, ce samedi, avec peu d’espoir, convaincue que j’allais me faire la longue file d’attente de Chloe’s addicts…
A 16h30, j’arrive au studio Pin-up, dans le 14è arrdt. Au moment même où la présentation Chloé a lieu, un casting mannequin homme se déroule à l’étage du dessous. Ce n’est pas l’envie qui me manque d’aller y jeter un oeil, mais je résiste…

A mon arrivée, je suis escortée par un hôte d’accueil charmant jusqu’à l’ascenceur qui va m’emmener au 3è ciel… Je ne sais pas si vous connaissez le studio Pin-up. Je l’ai découvert à cette occasion, et je dois dire c’est un lieu assez sympa, un mix de galerie d’art et de studio de prises de vue dans l’esprit loft new-yorkais.

J’arrive enfin…
La déco est faite avec effort, mais je le trouve un peu cheap. C’est dommage ! C’est un peu le problème entre les marques et leurs licences. Et dans le cas présent, c’est comme si Chloé devait à nouveau faire ses preuves dans l’univers du parfum. Et avait donc investi dans cette présentation avec un minimum de moyens (et pourtant le road show va durer plusieurs jours à Paris et en province). Je me dis que l’argent a peut-être été investi par la marque dans les trois égéries… Et pas dans le marketing opérationnel…
Un studio a été capitonné de rideaux crème. Il invite à un parcours découverte, où, à chaque étape, l’invitée découvre le parfum et son univers.

Etape 1 : passage obligé par le podium façon catwalk qui nous emmène la responsable de la formation. Celle-ci nous invite à découvrir la composition du parfum. Il sent incroyablement bon, j’en tombe amoureuse immédiatement ! Elle nous fait découvrir chaque note les unes après les autres, puis le résultat de l’ensemble, qui a donné naissance à cette nouvelle expérience olfactive.

Etape 2 : découverte de l’univers Chloé, dans l’esprit boudoir, avec toute la déclinaison de la gamme du parfum : eau de parfum, déodorant, lait pour le corps et gel douche.Le tout dans un packaging très délicat, façon boite à bijou, rappellant les boites où sont emballés les accessoires Chloé. Le petit détail so chic ! Sans parler du plissé du flacon évoquant un top icônique de la marque et le noeud réalisé autour du cou du flacon, fait à la main.
Un bref historique de la marque nous est également présenté. J’apprends que la marque est née en 1952 à l’initiative d’une parisienne d’origine égyptienne Gaby Aghion. Les personnes autour de moi découvrent que Karl (en 1965), Stella (en 1997) et Phoebe (en 2001) ont été les directeurs artistiques de cette marque de luxe aujourd’hui incontournable…
En revanche, on oublie de nous parler des trois fragrances existantes (ou disparues ?) : Chloé, Narcisse et Chloé Innocence… Peut-être n’est ce pas le propos de la journée ?

Etape 3 = étape cadeau : nous sommes prises en photos sur un mural Chloé, comme si l’on était à la remise des Oscars, puis nous nous voyons remettre une petite miniature du parfum et la dite photo.

En une petite demi-heure, je suis emballée par cette nouvelle fragrance. Même si la présentation ne m’a pas convaincue, j’ai un véritable coup de coeur pour ce doux mélange de rose, de musc blanc, d’ambre et de lychee…

Voici quelques photos qui illustreront mon propos. Alors a must-have or not a must-have ?


Le rez-de-chaussée du studio Pin-Up


Toujours le rez-de-chaussée du studio Pin-Up


La signalétique sur les portes des studios


Direction le 3ème étage…


Clémence


Anya


Chloé


Le joli packaging


Le boudoir Chloé


Le maxi flacon


Le parfum Chloé et toute sa petite famille

une petite note d’humour pour terminer cette découverte…
0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Emmanuelle 29/01/2008 at 22:30

    su-per-be!

  • Reply TootyLaCoquette 30/01/2008 at 09:37

    vais me l’acheter tiens, pas encore senti mais tu m’a donné envie ;o)

  • Reply Mel 30/01/2008 at 10:01

    J’ai envie de m’inscrire pour la cession de Lille…

    On verra…

  • Reply MissNardj 30/01/2008 at 14:09

    @emmanuelle : thanks la miss !
    Tooty : si tu aimes White musk ou Narciso Rodriguez, Chloé devrait te plaire
    Mel : tu devrais, il sera toujours temps de changer d’avis au dernier moment…

  • Reply Sasha 01/02/2008 at 14:57

    Ce serait bien la première fois depuis Angel et le L qu’un parfum « de créateur » pourrait me plaire. Comme tout le monde, je me suis préciptée sur le Tom Ford n’année dernière. Déception incroyable. Idem pour tout ce qui vient de la mde, exception fait des deux fragrances sus-citées.
    Mais tu as éveillé ma curiosité et je vais profiter de ce w-e pour aller renifler du côté de Sephora (ils doivent bien l’avoir..?)

  • Reply MissNardj 01/02/2008 at 17:23

    @sasha : tu me diras ce que tu en penses ! même déception pour le Tom Ford, nothing but a marketing thing…

  • Reply joss 03/02/2008 at 08:57

    Je suis d’accord avec l’article, faire une retrospective sur la marque mode et passer sous silence l’historique de la licence parfum c’est bien parce qu’il n’y a pas grand chose à dire aujourd’hui. Les gloires du passé ne font pas obligatoirement les succès de demain.
    Le jus a du t’accrocher pour la facette rosée, vu que tu aimes Eternity.
    Biz et bravo pour ton blog.
    joss

  • Leave a Reply