Fashion week & Salons, Portrait de mode

I love Warmi


Je vous ferai un joli débrief en photos du salon Who’s next et en particulier de la section Fresh, qui, depuis qu’elle a été reprise par l’ancien responsable des achats de Citadium, est mieux organisée, et propose une joli panel de marques jeunes créateurs, futures Vanessa ou Isabel (c’est ce que je leur souhaite). De jolies marques très intéressantes, dont certaines ont retenu mon attention…

En attendant, j’avais envie de vous parler de WARMI.
Il s’agit d’une très très belle marque franco-colombienne à vocation éthique, dont la première collection fut présentée lors de cette session. Une collection d’accessoires de compléments qui distinguent le vêtement et lui donnent un petit supplément d’âme « so cute ».

WARMI signifie Femme en quechua (l’une des dernières langues indigènes vivantes de la région des Andes). WARMI s’inscrit parfaitement dans la tendance grosse maille tricotée qui a réinvesti nos placards cet hiver, et qui sera à nouveau très présente la saison prochaine.

Touchez ce cardigan : il est si doux… Et pour cause : il est tricoté main en baby alpaga et mérinos. Son petit supplément d’âme vient sans doute de la femme tisserande de Colombie qui l’a réalisé en utilisant les méthodes traditionnelles de tricot.
En effet, Sylvia Sanchez a choisi plusieurs tisserandes issues de villages colombiens – aujourd’hui réunies en coopérative – pour réaliser ces sublimes pièces produites non seulement en série limitées, mais également numérotées et signées par chacune d’entre elles.

Colombienne d’origine, Sylvia Sanchez a lancé sa propre marque après une expérience de cinq ans en bureau de tendances où elle était directrice artistique. Aujourd’hui, elle vise à promouvoir la culture et l’artisanat colombien et nous prépare sans attendre une deuxième collection en coton bio et soie naturelle. De la douceur et de la délicatesse à porter à même la peau… J’ai hâte de la découvrir !

Ce qui m’a plu dans la collection de Sylvia, c’est sa poésie, cette maille moelleuse et addictive où l’on se sent si vite si bien et ce léger esprit vintage que donnent ses capelines, ses collerettes ou son cardigan sur nos épaules…

Son site web est en cours de construction.
Il va donc falloir faire preuve de patience pour découvrir ses collections chez Gas by Marie, en septembre prochain et dans d’autres multimarques de Paris et de province.

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Cyrille / Matieres 29/01/2008 at 10:33

    Pour les avoir vu en vrai et repéré pour notre boutique, ce sont de très belles pièces !

  • Reply Anne Corrons 29/01/2008 at 15:53

    Ah, ça fait toujours plaisir de découvrir de nouvelles marques. Bon, j’attendrai le site Internet pour voir d’autres créations!

  • Reply MissNardj 29/01/2008 at 17:47

    @ Cyrille : ah si j’étais riche… oui elles sont vraiment sublimes, et d’une douceur… Ca donne presque envie de retourner en plein hiver !
    @ Anne : merci. Oui, je suis sure que l’on va entendre parler d’elle d’ici la…

  • Reply galliane 29/01/2008 at 18:51

    Ca fait très Backlund, non? :)Donc, c’est très beau.

  • Reply MISS GLITZY 29/01/2008 at 19:03

    Merci pour ce billet et pour cette découverte, la douceur de l’alpaga est un pur bonheur et ça faisait longtemps que j’attendais des créations originales à partir de cette laine. Le petit pull est ravissant, les autres créations intéressantes. Vivement septembre prochain.

  • Reply MissNardj 29/01/2008 at 19:05

    @ galliane : yess, c’est vrai ! et tres beau ça oui. quand tu vois la collection tu te dis que c’est mimi mais quand tu touches les produits, tu plonges direct !

  • Reply MissNardj 01/02/2008 at 17:28

    @miss glitzy : merci pour ton compliment ! je pense qu’on a pas fini d’en entendre parler ))

  • Leave a Reply