Culture mode

Paris en Couleurs, des frères Lumière à Martin Parr

J’ai eu la chance, grâce à mon amie Marie-Lucie, d’assister, lundi dernier, à la visite de presse de l’exposition Paris en couleurs, qui se tient à l’Hotel de ville jusqu’au 31 mars prochain.

Je m’y suis rendue pour deux raisons :
1. l’affiche m’interpellait : je me suis demandée instantanément par qui cette femme était habillée… cette allure rétro, ce chic absolu…
2. je suis un fan inconditionnelle de Paris : son architecture, ses quartiers, ses villages, ses rives, ses parisiens, ses boutiques…
Autant de bonnes raisons de m’y rendre, donc…

Pour situer le contexte de cette expo et comprendre le pourquoi du comment, j’apprends de la bouche de la commissaire d’exposition, Virginie Chardin – qui a commenté en personne cette visite – que cette rétrospective, constituée de près de 300 photographies, célèbre le centenaire de l’autochrome (le procédé inventé par les frères Lumière qui a donné naissance à la photographie couleur)
Une belle succession d’images, qui démarre début 1900 et se clotûre en 2007.

Je ne vais pas vous faire l’article sur toute l’expo, car je souhaiterais vous laisser le plaisir de la découvrir…

J’ai néanmoins été étonnée par l’omniprésence de la couleur – la réclame vivait son heure de gloire et recouvrait les façades – en ville début 1900, et que même si les rues ont changé (les flagships ont remplacé les petites échoppes), les immeubles, les plaques de rue, les carrefours demeurent les mêmes aujourd’hui.

On découvre donc le Paris de la belle époque et des années folles, parfait écho de l’expo qui se tient actuellement à Galliera, puis le Paris de l’après-guerre, et notamment les photos de Robert Doisneau, Willy Ronis, Robert Capa, ou encore Ihei Kimura que j’ai découvert à cette occasion.

J’ai naturellement été happée par le Paris de la Mode et de la Couture, une section à part entière dans l’exposition, puisque grâce à Robert Capa et Robert Doisneau notamment, et surtout valorisé par le New-Look initié par Dior en 1947 (le chic absolu sur l’affiche, c’est lui…), Paris redevient LA capitale de la mode et les photographes abandonnent les studios pour illustrer la mode avec quelques scènes de la vie parisienne…

De très belles séries de mode du Vogue sont également exposées : Paris devient décor du glamour et de l’élégance, etet Michel Brunhoff comme Edmonde Charles-Roux, font appel à de futurs grands tels Henry Clarke, William Klein et Richardson (le papa de Terry…) et enfin, et surtout le so talented Guy Bourdin, puis plus récemment Dennis Hopper et Karl Lagerfeld.

Enfin, l’exposition se poursuit et se termine avec la période post-sixties jusqu’à aujourd’hui, mise en exergue avec Pierre&Gilles, Jean-Paul Goude (avec une surprenante photographie de Grace Jones avec son frère), et Sarah Moon (Loulou ? oui c’est moi…)
2000 voit débarquer le numérique, qui ouvre le champ des possibles de l’image et de ses transformations… Paolo Roversi sublime Paris la nuit, Stéphane Couturier shoote l’architecture et les grands ensembles, Martin Parr tourne en dérision les scènes du Paris d’aujourd’hui…


En bref, une belle exposition gratuite, accessible à tous, qui m’a permis de découvrir un Paris que je ne connaissais absolument pas, et que j’espère vous apprécierez autant que moi…



©
Robert Capa – 2001 by Cornell Capa
© Lucien Lorelle Collection Philippe Gallois
© Kristen, Paolo Roversi, 1994
© Peter Lindbergh, Vogue n° 721 Novembre 1991

Paris en couleurs des frères Lumière à Martin Parr
Du 4 décembre 2007 au 31 mars 2008

Hôtel de Ville
Salle Saint-Jean
5 rue Lobau, 75004 Paris
Entrée libre et gratuite de 10h à 19h, tous les jours sauf le dimanche et les jours fériés

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply toupie 05/12/2007 at 11:20

    Ca donne envie d’y faire un saut !

    http://toupie.hautetfort.com/

  • Reply TootyLaCoquette 06/12/2007 at 08:46

    Sans aller plus loin, la première photo le femme est habillée en christian dior et la deuxième photo aussi (ou peut être balenciaga)
    dis mois si je me trompe
    J’ai trop envie d’y aller !!!!!!!!! Faut que je trouve un créneau

  • Reply MissNardj 08/12/2007 at 08:24

    @toupie : oui en plus c’est gratuit ! Autant en profiter !
    @tootylacoquette : Dior and Dior !

  • Reply MARIE-LUCIE 14/12/2007 at 15:56

    Bien l’article !
    Thanks for the check

    ML KAT the Funky stylist in Paris

  • Reply Emmanuelle 26/12/2007 at 20:21

    j’ai pris rendez-vous c’est bon…moi qui ai tjs eu envie de faire de la mode, ca va me booster…ainsi que le peter lindberg que j’ai eu pour noel héhé! lol 😉

  • Leave a Reply