Fashion week & Salons

Debrief Who's Next (2) & Tendances Printemps Eté 2008

J’avais promis de revenir sur les trois tendances majeures de l’été prochain. Mon problème de connexion internet m’a rendue la vie difficile ce mois-ci, mais c’est enfin résolu.
Je suis enfin et à nouveau home connected.
Et je vais donc pouvoir rédiger mon post en toute quiétude…

Où en étions nous ??? Ah oui, que va t-on porter la saison prochaine ?


Réponse : du fluo, du pastel ou du blanc, il nous faudra une robe (pas n’importe laquelle), on va ressortir nos basiques classiques, et continuer à craquer pour les bijoux bling bling (avec un retour annoncé de l’argent, même si l’or persiste…)
– Tendance fluo


La tendance avait été amorcée sur le salon BB de juillet et on pressentait que le phénomène allait prendre de l’ampleur (le velib est aux parisiens ce que le fluo est à la tektonik)… Très clairement, l’esprit Fluokids était présent sur tout le salon et investit déja la rue depuis plusieurs mois (Colette dance class, TekiLatex, H&M…)

Du fluo en veux-tu en voilà, que s’approprient les marques les plus créatives comme les marques les plus institutionnels, en passant naturellement par les marques street et sport.

La saison prochaine, difficile d’y échapper donc : tee shirt, blouson, jupes, pantalon, escarpins, tennis, baskets, bijoux, même les plus petits passeront par le fluo. Y compris Vanessa Bruno qui a cédé à la tentation dans son défilé de dimanche dernier avec une robe d’esprit lingerie très aérienne jaune fluo…

Ce qui domine c’est l’esprit régressif, la dominante musicale est mi hip hop mi electro, on détourne les codes des années 80/90 très disco et on les revisite sauce Tektonik avec tee shirt taggés ‘Pump up the Jam’, hoodies Space Invaders et baskets montantes (Reebok en tête).

– Aux cotés de cette tendance pour le moins colorée, une autre poursuit son chemin, depuis dejà plusieurs saisons : le retour aux essentiels et aux basiques.

Gap se donne un air de précurseur cet hiver en proposant une gamme de ses best revisités par le génie Pierre Hardy. Mais n’a rien inventé…

Les must-have de la saison prochaine ? Converse et sa classique en toile blanche ou noire – eh oui encore et toujours -, la chemise d’homme bleu ciel, le marcel blanc (exit Petit Bateau, welcome Little Marcel), la bonne veste en jean brut (Gstar, Levis), et la longue écharpe en coton (Zoe tee’s).
On porte et on reporte les grands classiques de notre garde robe qu’on avait laissé tomber pour céder à la tentation du toujours plus de nouveauté !

– En marge du fluo, les pastels et les couleurs douces tirent leur épingle du jeu.

Vert amande, bleu lavande, rose poudré, rose saumon – aaahh le saumon, toute notre jeunesse, avec le vert émeraude – lilas, la mode se portera poétique et romantique, dans des matières aussi légères et confortables que le coton, le lin, la mousseline, le jersey.

Si on veut contrecarrer la vague fluo, on portera des robes à l’esprit campagne, des petites mailles polo, des blouses, des ballerines à petit noeud, des combishorts…

Ou bien dans un esprit plus Dolce vita, des longues robes bain de soleil, des capelines, des grandes lunettes masques et des escarpins de satin.

– Des robes donc, encore…

Mais pas n’importe quelles robes… La robe 2008 se porte au-dessus du genou ou carrément mini façon liquette. J’ai vu très peu de robes longues, pourtant à NewYork, les créateurs se sont beaucoup inspirés de la silhouette Kate Moss ( robe ultra longue en coton informe).

La tendance de cet été, et de cet hiver, se poursuit donc l’an prochain. Impossible d’échapper à la robe blanche immaculée, à la robe bustier, à la robe chemisier, à la robe empire, à la robe boule, et à la robe tee-shirt. Le choix est là.

Sont – à priori – proscrites de notre dressing :

— la robe longue
1. c’est une micro tendance (qui peut la porter sans être ridicule mise à part Kate M ? )
2. elle est trop longue

— la robe trop près du corps
1.trop vulgaire
2. trop vulgaire

0
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply